QUAND KYLIAN MBAPPÉ REND VISITE AU VILLAGE DE SON PÈRE AU CAMEROUN ET RÉNOVE UNE ÉCOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE

HIBAPRESS-RABAT

Mbappé tente de renouer avec ses racines africaines ou il a décidé d’aller rendre visite au village de son père pour vouloir réaliser de bonnes choses qui puissent apporter le bonheur aux villageois et tout particulièrement à ses enfants qui seront certainement avides de football

L’attaquant star du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France de football Kylian Mbappé a visité, avant-hier samedi au Cameroun, une école dont son association finance la rénovation avant de se rendre au village de son père Wilfrid.

Vêtu d’un ciré vert pomme avec casquette assortie, et entouré d’un imposant dispositif de sécurité, il s’est frayé difficilement un passage sur une piste boueuse au beau milieu d’une foule en liesse hurlant son nom. Avant de monter dans un immeuble de deux étages pour visiter certaines des 16 classes du complexe scolaire bilingue de Bonendale à Douala, la capitale économique du Cameroun.

Au troisième et dernier jour d’une visite au pays que son père a quitté tout jeune pour la France, la star mondiale du football est venue constater l’avancement des travaux de rénovation de cette école maternelle et primaire que finance sa fondation Inspired By KM (IBKM).

Lors des deux premiers jours de sa visite, jeudi et vendredi dans la capitale Yaoundé, Mbappé s’était rendu dans une école pour enfants sourds et malentendants que sa fondation finance également puis s’était entretenu avec le Premier ministre Joseph Dion Ngute, notamment de projets d’aide à l’enfance au Cameroun, selon son entourage.

A l’école de Bonendale, on a ovationné l' »enfant du pays » qui a signé de nombreux maillots de foot pour une multitude d’enfants qui se pressaient pour le toucher.

« Quand on a eu cette nouvelle qu’on va nous construire de nouvelles structures, on a dit +waouh !+. Pour nous, c’est quelque chose, nous sommes émus et nous sommes fiers que notre fils ait pensé à nous, à son pays, à son village pour faire quelque chose de bien aux enfants africains », s’émerveillait Frieda Kesse, directrice de l’école maternelle francophone de Bonendale.

De nombreux enfants de Djébalé, le village de son père, sur un îlot dans le delta du fleuve Wouri qui baigne Douala, prennent chaque jour une pirogue pour rallier l’école de Bonendale.

Kylian Mbappé s’est ensuite rendu en bateau à Djébalé, où il a été accueilli par le chef du village et des notables pour des cérémonies traditionnelles. Emmené dans la case sacrée, réservée aux rites et bénédictions, il est ressorti dix minutes plus tard en habits et coiffe traditionnels portés à l’occasion des événements heureux par les Djébalé, membres des ethnies Sawa, du nom des « peuples de l’eau » du littoral camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button