L’AGENCE NATIONALE DES EAUX ET FORÊTS DRESSE LE BILAN DES INCENDIES DE FORÊTS DU 1ER JANVIER AU 10 JUILLET 2023

HIBAPRESS-RABAT

Depuis le 1er janvier jusqu’au 10 juillet 2023, un total de 182 départs de feu ont été enregistrés, affectant une superficie de 1251 hectares de forêts. Environ 54% de ces espaces incendiés sont composés d’essences secondaires et de formations herbacées.

Le dispositif estival de surveillance et d’intervention demeure à son niveau de mobilisation maximum, car les prochains jours et semaines représentent une période à haut risque de propagation des incendies.

À cette fin, l’Agence Nationale aux Eaux et Forêts invite tous les utilisateurs des espaces forestiers à faire preuve de vigilance afin de prévenir les déclencheurs des feux de forêt.

Depuis le début de l’année jusqu’au 10 juillet 2023, un total de 182 incendies de forêts ont été signalés à l’échelle nationale, affectant une superficie de 1251 hectares de formations arborées. Environ 54% de cette superficie est principalement constituée d’essences sec La région ayant enregistré la plus grande superficie incendiée est la région de Tanger Tétouan Al Hoceima, avec 68 départs de feu et une superficie parcourue de 881 hectares (70% par rapport à la superficie total brulée au niveau national). Elle est suivie par la région du Souss Massa avec une superficie de 190 hectares (15% par rapport à la superficie totale brulée au niveau national).

Dans ce cadre, l’Agence Nationale des Eaux et Forêts appelle instamment les utilisateurs des espaces forestiers tels que les campeurs, les apiculteurs, les éleveurs, et autres, à faire preuve de vigilance et à limiter au maximum l’utilisation du feu pendant la période estivale. L’objectif est d’éviter toute action susceptible de déclencher des incendies, et de signaler immédiatement aux autorités compétentes toute observation de feu ou tout comportement suspect dans les zones forestières. Cette démarche est essentielle pour préserver notre précieux patrimoine forestier et renforcer son rôle primordial sur les plans socio-économique et environnemental.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button