COUPE DU MONDE FÉMININE 2023 : 10 JEUNES « DAMES » QUI POURRAIENT ÉMERVEILLER TOUTE LA PLANÈTE

HIBAPRESS-RABAT-FIFA

En cette Coupe du Monde Féminine 2023 qui se déroule actuellement en Australie et Nouvelle-Zélande, dix jeunes « dames » pourraient émerveiller la planète avec, elles aussi « la petite Messi », « la Neymar », deux anciennes sprinteuses, deux pépites de 16 ans et de futures stars de Lyon, du Barça, de Chelsea et du Real Madrid.

Linda Caicedo

Colombie

18 et 16 sélections | 4 buts Affronter Linda Caicedo est à peu près aussi terrifiant que de faire un saut en parachute depuis la montagne Kjerag ou de s’amuser à chasser les orages dans Tornedo Alley. Sa vitesse supersonique et ses tours de passe-passe balle au pied ont fait du numéro 19 du Real Madrid un élément déjà indispensable des Cafeteras et l’une des footballeuses les plus créatives du monde. À seulement 17 ans, elle a été nommée meilleure joueuse de la Copa América Femenina 2022, dépassant ainsi Debinha, vainqueure de l’épreuve avec le Brésil et auteure de cinq buts dans ce tournoi, avant de briller au cours de deux compétitions FIFA en catégories de jeunes.

Zoom sur… Linda Caicedo

À seulement 18 ans, la Colombienne Linda Caicedo pourrait vivre un tournant dans sa carrière lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™.

Le saviez-vous ?

Celle qu’on surnomme « la Neymar » a été atteinte d’un cancer des ovaires à l’âge de 15 ans. « J’ai cru que je ne rejouerais plus », at-elle commenté plus tard, ajoutant même que manger son gâteau préféré et jouer pour la Colombie étaient deux rêves qui l’ont aidée à raffermir la guérir et à guérir complètement.

Entendu… Daniela Montoya : « Linda est une joueuse extraordinaire. Elle a un talent unique et Dieu merci, nous l’avons dans notre équipe nationale. »

 

Giulia Dragoni

Italie

16 ans 1 sélection | 0 mais Première féminine non-Espagnole à intégrer La Masia, Giulia Dragoni est surnommée « la petite Messi » et comparée à Xavi, Andrés Iniesta et Aitana Bonmatí. Son toucher de balle et ses passes sont impeccables et sa capacité à se sortir comme par magie des situations compliquées est exceptionnelle. Dragoni est la plus jeune joueuse à avoir évolué en Serie A italienne. À son poste de milieu de terrain, elle peut aussi bien avoir un rôle offensif qu’évoluer plus en retrait.

Le saviez-vous ?

À 16 ans et 236 jours, Dragoni est devenue la plus jeune joueuse à débuter en équipe d’Italie depuis Carolina Morace, alors âgée de 14 ans, en 1978.

Entendu… Giulia Dragoni : « Je ne ressens pas de pression parce que je connais ma valeur. Les gens me connaissent. J’ai confiance en moi et je suis patiente.  »

 

Melchie Dumornay

Haïti

19 et 13 sélections | 8 buts Imparable, infatigable, insolemment douée, le milieu offensif est un déjà fait des merveilles dans l’hémisphère sud. En effet, Dumornay avait inscrit un doublé à, excusez du peu, Christiane Endler, offrant ainsi à Haïti, au grand désespoir du Chili, une place pour Australie et Nouvelle-Zélande 2023. « Corventina » a récemment signé des contrats avec adidas et l’Olympique Lyonnais. Lors de son entrée en lice à Brisbane, l’Angleterre, superpuissance du football européen et vainqueur du dernier EURO féminin de l’UEFA, devra se méfier de cette jeune joueuse aussi talentueuse que précoce.

Le saviez-vous ?

À l’âge de 15 ans seulement, Dumornay avait marqué 25 buts en neuf matchs dans la dernière édition du championnat féminin haïtien, ce qui donne une moyenne exorbitante de 2,77 buts par rencontre, contribuant ainsi largement à offrir le sacre à l’AS Tigresses.

Entendu… Nicolas Delépine , sélectionneur d’Haïti : « Melchie est indispensable. Elle est notre élément clé. Nous voulons qu’elle y aille avec l’intention de prendre du plaisir parce que quand elle est heureuse et comblée sur un terrain, il se passe toujours quelque chose. »

 

Laurina Fazer

France

19 ans 2 sélections | 0 mais La milieu défensive a été honorée d’être comparée à son idole. Encore un peu, et ce pourrait être Marco Verratti lui-même qui sera fier d’être comparé à elle. Car la Parisienne, tout comme le natif de Pescara, est aussi catégorique dans ses tacles qu’elle est élégante balle au pied. En plus de son endurance à toute épreuve, Laurina Fazer possède déjà une expérience considérable, avec à son actif un titre de Ligue 1 avec le Paris Saint-Germain et de belles prestations en Ligue des champions féminines de l’UEFA. Elle est par ailleurs représentée en France dans toutes les sélections de jeunes.

Le saviez-vous ?

Fazer a rejoint le Paris Saint-Germain à l’âge de sept ans. À l’école, ses amies ne la croyaient pas !

Entendu… Ève Périsset : « On la surnomme ‘La Petite’. Elle est jeune, timide et introvertie, mais pas sur le terrain ! C’est une footballeuse incroyable et je pense qu’elle joue un rôle très important à la Coupe du Monde. »

Maïka Hamano

Japon

19 ans 5 sélections | 0 mais Christine Sinclair, Marta, Sydney Leroux, Alex Popp, Dzsenifer Marozsán, Asisat Oshoala… Plusieurs lauréates du Ballon d’or adidas à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA™ ont par la suite brillé dans l’épreuve suprême, mais chez les seniors. Maika Hamano ne souhaite pas seulement faire un copier-coller : « Je veux devenir la meilleure joueuse du monde. »

Son excellent équilibre, ses pieds qui vous hypnotisent, son style accrocheur, ses passes et ses frappes chirurgicales pourraient permettre à l’attaquante de Chelsea d’atteindre son objectif d’attitude extrême.

Le saviez-vous ?

À l’encontre de la tradition japonaise, à l’encontre aussi des conseils de ses paires, Maika Hamano a arrêté le lycée à 17 ans en 2001… lorsque la WE League a été fondée.

Entendu… Yūki Nagasato : « Cela fait longtemps que nous n’avions pas eu une joueuse comme Maika, avec un si grand potentiel pour son âge. Je vois bien qu’elle a envie de réussir quelque chose de grand pendant cette Coupe du Monde. »

Wieke Kaptein

Pays Bas

17 ans 2 sélections | 0 mais À seulement 15 ans, Wieke Kaptein a dû demander une permission spéciale pour pouvoir manquer l’école afin de représenter Twente en Ligue des champions féminine de l’UEFA. Elle rêvait de participer à une autre compétition de l’UEFA cet été, en l’occurrence l’EURO féminin U-19. Quoi de plus beau ? Ceci : être appelé par Andries Jonker pour rejoindre les seniors. Milieu de terrain plein de classe et d’intelligence, doté d’un pied droit explosif, Kaptein a fignolé son jeu en regardant notamment des vidéos de Luka Modrić.

Le saviez-vous ?

Si Kaptein entre sur le terrain à Australie et Nouvelle-Zélande 2023, elle battra le record établi par Bertus de Harder il y a 85 ans en devenant la Néerlandaise la plus jeune à jouer en Coupe du Monde, versions féminines et masculines confondues.

Entendu… Andries Jonker : « Elle est réussie mûre. C’est une joueuse très intelligente, avec de grandes qualités techniques et une excellente éthique de travail. »

 

Salma Paralluelo

Espagne

19 ans 7 sélections | 6 mais

Athlétisme ou football ? On demandait inlassablement à la jeune fille originaire de Saragosse de choisir, mais elle refusait. Cependant, la décision prise par Paralluelo, certes à contrecœur, il y a seulement deux ans, a clairement porté ses fruits. L’aile supersonique s’est distinguée en finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA et se sent comme un poisson dans l’eau avec une équipe de Barcelone qui gagne à peu près tout. En passant, elle est devenue une joueuse indispensable à l’Espagne.

Le saviez-vous ?

À l’âge de 15 ans, Paralluelo a battu le record d’Espagne U-20 du 400 mètres en salle et est devenu la deuxième plus jeune athlète de l’histoire, après la marcheuse athlétique norvégienne Kjersti Tysse Plätzer, à participer aux Championnats d’Europe d’athlétisme. En tout, elle détient des records nationaux à différents niveaux d’âges dans cinq épreuves différentes.

Entendu… Salma Paralluelo : « Je suis très motivée. Je veux continuer à me battre pour accomplir mes rêves d’enfance. Je veux continuer de rêver toujours plus grand. Je me vois récompensé le trophée. »

 

Casey Phair

République de Corée

16 ans 0 sélection | 0 mais Colin Bell n’avait pas besoin d’en voir plus. Cinq buts en deux matchs pour les U-17 ont suffi à le convaincre de faire de ce phénomène né dans le New Jersey la première personne issue d’une union mixte, hommes et femmes confondus, à représenter la République de Corée en Coupe du Monde. « Elle mérite sa place », a insisté l’entraîneur anglais.

Du haut de ses 178 cm, avec une musculature impressionnante au regard de son jeune âge, Casey Phair peut espérer, si l’on en croit Bell, avoir du temps de jeu en Australie et en Nouvelle-Zélande : « Je ne suis pas en train de faire une expérience. Elle a le niveau pour faire partie de l’équipe. Elle est très forte sur le plan physique, rapide, marque de la tête et sait conclure des deux pieds. »

Le saviez-vous ?

Phair, qui a fêté ses 16 ans le 29 juin dernier, deviendra la plus jeune joueuse de l’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA si elle joue dans l’un des deux premiers matchs de la République de Corée. Ifeanyi Chiejine, qui avait 16 ans et 34 jours lorsqu’elle a joué pour le Nigeria contre la RDP Corée en 1999, détient pour l’instant le record.

Entendu.: « On oublie parfois son âge, parce que sa vitesse et sa puissance sont si impressionnantes. Elle sait utiliser ses deux pieds et en plus, elle est solide physiquement. »

 

Olivia Smith

Canada

18 ans 2 sélections | 0 mais La native de North York a grandi en tant que fan absolue de Marta. De façon inoubliable, elle a eu l’occasion de discuter et de se prendre en photo avec la Brésilienne à Montréal, pendant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2015. Même dans ses rêves les plus fous, Olivia Smith n’avait pas imaginé qu’elle se retrouverait un jour sur le même espace de jeu que Marta. Cela est arrivé quatre ans plus tard, alors que Smith n’avait que 15 ans et trois mois, et devenait de fait la plus jeune joueuse de l’histoire, foot féminin et masculin confondus, à représenter le Canada dans une rencontre internationale senior.

 

La fan des Toronto Raptors a fait ses débuts en U-17 à seulement 12 ans sous la houlette de, a choisi la curieuse Bev Priestman. Avec les U-20 et à son poste de milieu de terrain, elle a inscrit 20 buts en seulement 18 matches. Il n’en fallait pas plus pour convaincre la sélectionneuse anglaise du Canada de l’emmener en Océanie.

Le saviez-vous ?

Quelques 21 ans et deux mois séparent Smith et Christine Sinclair : c’est la plus grande différence d’âge jamais enregistrée entre deux joueuses d’une même équipe en Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

Entendu…

Bev Priestman à Smith : « Écoute, ça va peut-être te surprendre, mais tu vas en Coupe du Monde. Tu es arrivée, tu as fait des choses incroyables, tu as travaillé dur. Tu mérites d’en être récompensée.

 

Alyssa Thompson

États-Unis

18 ans 4 sélections | 0 mais À l’âge de 16 ans, la championne d’athlétisme courait le 100 mètres en seulement en 11,69 secondes. Sa carrière dans le football a été tout aussi fulgurante.

Alyssa Thompson a été la première lycéenne à être choisie en première place dans un draft de NWSL. Angel City a en effet dépensé suffisamment d’argent pour faire en sorte que l’attaquante dépasse Alex Morgan comme joueuse la plus chère de l’histoire du championnat féminin américain. Le club en a notamment été récompensé par un but inscrit par Thompson 11 minutes après avoir foulé la pelouse pour la première fois sous ses nouvelles couleurs. Peu de temps après, elle a fait ses débuts en équipe des États-Unis contre l’Angleterre, à Wembley devant 90 000 personnes. Cette spécialiste des buts d’anthologie se distingue par une pointe de vitesse rarement égalée, une technique déconcertante et des frappes tonitruantes.

Le saviez-vous ?

Thompson est devenue la plus jeune joueuse envoyée en Coupe du Monde Féminine de la FIFA par l’USWNT américaine depuis la sélection pour la Suède en 1995 d’une autre Californienne, Tiffany Roberts.

Entendu…

Lindsey Horan : « Elle m’a appelée pour me demander quoi emporter dans sa valise pour la Coupe du Monde. Elle n’a que 18 ans. C’est trop mignon. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button