Décès d’un détenu espagnol: la prison Tanger 2 dément les allégations de négligence médicale

Hibapress

L’administration de la prison locale Tanger 2 a démenti dimanche ce qui a été publié sur un site électronique concernant les causes du décès d’un détenu d’origine espagnole et les allégations d’une association espagnole faisant état d’une prétendue négligence médicale.

Dans une mise au point, la même source souligne que ce détenu est décédé le 3 décembre 2022 lors de son transfert à l’hôpital suite à une tentative de suicide à l’aide du lacet de son pantalon qu’il a entouré à son cou et attaché à la fenêtre des toilettes de sa cellule.

L’administration de la prison a également fait savoir que le détenu en question souffrait d’un cancer digestif, notant qu’il avait refusé au début de faire la chimiothérapie ou de subir toute intervention chirurgicale.

Elle précise ainsi qu’il avait refusé en date du 27 octobre 2021 de subir une opération chirurgicale avant d’accepter d’effectuer une autre le 13 novembre 2022 suite à l’intervention de membres de sa famille et des représentants des services du consulat d’Espagne, tout en n’acceptant pas de suivre un traitement chimiothérapique à l’hôpital Cheikh Zayed où il avait été admis le 22 février 2022.

La même source souligne qu’il a bénéficié durant la période de son incarcération de 36 examens médicaux au sein de l’établissement et de 40 consultations médicales dans des hôpitaux, de même qu’il a été admis à cinq reprises dans un hôpital public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button