INCROYABLE: DES FOURMIS… »DAECH »

Une nouvelle espèce de fourmis kamikazes a été découverte sur l’île de Bornéo: pour tuer ou repousser un ennemi, elles se font exploser en dégageant un liquide toxique et collant.

Chaque jour apporte son lot de nouveauté, surtout aussi sur le registre des Sciences ou des découvertes inédites se font jour et attirent par leur curiosité, comme tel est le cas de ces fourmis, baptisées Colobopsis explodens, qui ont été débusquées dans le petit État du Brunei, situé dans le nord de l’île de Bornéo et réputé pour sa biodiversité.

Ces fourmis ont une terrible particularité qui les distingue des autres puisqu’en se contractant très fortement, les ouvrières créent suffisamment de pression pour faire éclater la paroi de leur abdomen, libérant d’un coup sec des sécrétions toxiques, explique Alice Laciny du Muséum d’Histoire Naturelle de Vienne, qui a participé à l’étude.

L’ennemi est tenu à distance, voire tué, tout comme la fourmi elle-même ( vrai suicide comme celui des éléments de DAECH), selon un article publié dans la revue zoologique ZooKeys.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button