NOUVEAU BRAS DE FER BOUDRIKA-ULTRAS/ LE RAJA INNOVE AVEC LA CARTE D’ABONNEMENT « RAJA TICKETING » QUI A SOULEVÉ LE TOLLÉ GÉNÉRAL DES ULTRAS. LE POURQUOI

HIBAPRESS-RABAT

Le Raja Casablanca a lancé une nouvelle plateforme de billetterie nommée «Raja Ticketing». Grâce à cette démarche innovante, les supporters des Verts peuvent acquérir soit un abonnement annuel à 1.000 DH, soit une carte rechargeable à 50 DH, pour accéder aux matchs de leur club du Raja. L’objectif principal est d’en finir avec le marché noir.

Plus de billets à retirer et plus de file d’attente qui commencent aux premières lueurs du jour. Le Raja Casablanca prend au sérieux sa billetterie et a décidé de mettre en place une plateforme dédiée, qui permettra aux supporters d’assurer leur accès au stade à travers deux possibilités :

La première consiste à acquérir un abonnement annuel, à travers une carte de la valeur de 1.000 DH. Cette carte donne accès à tous les matchs de la saison (Botola et Coupe du Trône) lors des matchs à domicile. Le supporter doit s’inscrire sur la plateforme «Raja.ticketing.ma», introduire ses données personnelles ( ces dernières recommandations n’ont pas été du gout des Ultras qui voient là une atteinte à leur personne), procéder au paiement et attendre la livraison de sa carte. Toujours est-il, le Raja n’a prévu aucune formule autre que l’abonnement à 1.000 DH, ce qui a soulevé le tollé général des supporters dont notamment les Ultras qui ont dénoncé ce processus à travers une lettre de protestation adressé au président du club Mohamed Boudrika au cas où leurs doléances ne sauraient être prises en considération, iront jusqu’à boycotter les matchs des Verts car estiment-ils, le supporter ne peut plus supporter les charges du club à chaque fois qu’il tombe dans une crise financière, regrettant par la même occasion l’absence de formules à 300 et/ou 600 DH.

L’autre carte «Rajawe», est en elle-même une solution de carte rechargeable, qui coûte initialement 50 DH et est valable une saison. Le détenteur de cette carte pourra la recharger avant chaque match auquel il souhaite assister, sans avoir à retirer de billet.

Seulement, si ce système n’a aucun souci à être mis en place au Complexe Mohammed V, il sera difficile de l’adapter à des stades qui ne disposent pas de portes équipées de tourniquets du moment que le Raja sera obligé d’accueillir cette saison ses matchs dans des stades autres que le Complexe Mohammed V en embellissement, sauf si la direction des Verts fournit aux agents de sécurité chargés de contrôler l’accès au stade, le PDA (Personal Digital Assistant) qui saura lire le code de la carte et déterminer ainsi si celle-ci est bien rechargée.

Cependant, ou peut s’arrêter le nouveau bras de fer entre Boudrika et les Ultras qui refusent cette nouvelle carte ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button