SAHARA MAROCAIN/ LA SÉRIE DE LIQUIDATION DES DIRIGEANTS PARTISANS DE L’AUTONOMIE SE POURSUIT…LE polisario ASSASSINE SON DIRIGEANT ÉMINENT NAAMA EL JOUMANI

HIBAPRESS-RABAT

Le polisario séparatiste poursuit la série d’assassinats de dirigeants pro-autonomie du Sahara Marocain, à l’intérieur des camps de Tindouf, assiégés par les milices du Front, soutenues par l’armée algérienne.

Le Forum des partisans de l’Autonomie dans les camps de Tindouf, connu sous le nom de « Forsatin » en abrégé, a révélé que le polisario avait assassiné un dirigeant éminent appelé « Naama El Joumani », qui a exprimé dans de nombreuses situations son soutien à l’Autonomie, ce qui amène le dossier de la liquidation au premier plan, de sorte qu’Al Joumani rejoint la chaîne des personnes concernées par les crimes d’assassinat, menée par le gang dirigeant du polisario contre ceux qui s’y opposent et contre ceux dont l’implication a été prouvée dans la quête pour arrêter la vie en l’entité délabrée du polisario et la faiblesse de ses responsables.

Le Forum a ajouté – selon les proches de feu « Naama El Joumani », que la raison de son assassinat était due à son appel aux dirigeants du polisario à se soumettre au fait accompli, à quitter le pouvoir et à laisser les Sahraouis choisisir leur propre destin loin de l’Algérie et du polisario, ce qui a provoqué un débat clair et une rivalité entre lui et ses camarades, pour évoluer dans l’une des séances vers la déclaration du défunt de son soutien à l’Autonomie comme une option claire sur la table, au lieu de suivre l’illusion et le mirage selon la déclaration du défunt, avertissant les Sahraouis du facteur temps et de la perte des générations, et appelant à un mot commun pour rassembler les Sahraouis sous le couvert d’une tente, citant les conditions des Sahraouis au Maroc, en particulier dans les Régions des Provinces du sud du Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button