L’ATHLÈTE ESPAGNOLE EN OR DES 400M HAIES SALMA PARALLUELO S’EST OFFERT UN RECORD HISTORIQUE HOMMES-FEMMES EN COUPE DU MONDE FÉMININE 2023 DE FOOTBALL ET ENTRE DANS L’HISTOIRE

HIBAPRESS-RABAT-FIFA

Salma Paralluelo a été élue Jeune joueuse de la FIFA lors du Mondial 2023

L’attaquante du FC Barcelone est entrée dans l’histoire en étant sacrée championne U-17, U-20 et sénior sous le maillot de la Roja

L’Espagne a en effet remporté le trophée suprême pour la première fois face à l’Angleterre, dimanche à Sydney (1-0)

À tout juste 19 ans, Salma Paralluelo s’est offert un record historique, hommes et femmes confondus : elle a remporté le titre de championne du monde en catégorie U-17 (en 2018), U-20 (en 2022) et sénior (en 2023) sous le maillot de l’Espagne, un exploit phénoménal couronné en Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™. Une carrière exceptionnelle s’ouvre devant elle.

Née d’un père espagnol et d’une mère guinéenne, l’attaquante a toujours su qu’elle était rapide. Toute petite, elle faisait la course chez elle avec ses frères et sœurs. Elle a continué de courir à l’école et elle a fini par afficher de telles performances que l’athlétisme et le football se sont disputé ses faveurs.

Elle a été championne nationale du 300 mètres, du triple saut, du 60 mètres haies et du 300 mètres haies. À 15 ans, elle s’était déjà fait un nom en Espagne. Elle jouait au football à Saragosse, elle s’illustrait dans les compétitions d’athlétisme et elle suscitait la curiosité des médias : qui était Salma Paralluelo ? Quel sport allait-elle choisir ?

Avant de jouer un rôle déterminant à Australie & Nouvelle-Zélande 2023™, elle avait déjà fait valoir son talent lors de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018™. À Montevideo, Salma avait brillé en compagnie de Claudia Pina, Catalina Coll ou encore Eva Navarro. À cette occasion, elle avait débuté tous les matches, y compris la finale face au Mexique remportée par la Rojita (2-1).

Ses coéquipières l’avaient surnommée Usain Bolt. Elles n’étaient pas loin du compte. Un an plus tard, la native de Saragosse a décroché la médaille d’or du 400 mètres haies et du 400 mètres en relais suédois au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne. Sa progression semblait alors irrépressible.

Elle a toutefois commencé à souffrir de blessures. Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, elle a dû en passer par une opération et il lui a fallu opter pour un sport. Elle a finalement choisi le football. Si elle n’a pas pu participer à l’EURO féminin de l’UEFA, elle a été recrutée par Barcelone, ce qui lui a permis de jouer aux côtés de son idole, Alexia Putellas.

L’étape suivante l’a donc conduite à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Costa Rica 2022™, où elle s’est, là encore, montrée décisive, en signant notamment un doublé lors de la finale gagnée aux dépens du Japon 3-1. Auteure de trois buts dans le tournoi, elle a de nouveau goûté à la gloire.

En Océanie, Salma a été titularisée lors des quatre premières rencontres, pour ensuite s’imposer comme un élément clé dans les duels. Après l’égalisation douloureuse des Pays-Bas dans le temps additionnel de la deuxième période des quarts de finale, c’est elle qui est montée au créneau pour forcer la décision.

En demi-finale face à la Suède, elle est entrée en jeu en deuxième mi-temps pour ouvrir la marque lors la victoire 2-1 qui a propulsé son équipe vers la première finale de Coupe du Monde de son histoire. Vous connaissez la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button