Mondiaux d’athlétisme : El Bakkali-Girma, un duel au sommet sur le 3.000 m steeple

Hibapress

Les Championnats du monde d’athlétisme de Budapest connaîtront mardi soir (20h42) un grand moment de sport, avec un duel au sommet entre le Marocain Soufiane El Bakkali et l’Ethiopien Lamecha Girma sur le 3.000 m steeple.

El Bakkali, champion olympique et du monde du 3.000 m steeple, et l’Ethiopien Grima, recordman de l’épreuve, s’affronteront dans cette course particulièrement attendue lors de cette 19ème édition des Mondiaux d’athlétisme.

La première confrontation de l’année entre ces deux champions promet d’être particulièrement disputée, vu leur forme du moment et leurs dernières performances.

Qualifiés haut la main en finale de l’épreuve, El Bakkali et Girma espèrent être au top de leur niveau pour s’adjuger le titre mondial, remporté par le champion marocain en 2022 à Eugene aux Etats-Unis, après avoir déjà fait des étincelles aux Jeux Olympiques de Tokyo-2021 en glanant l’or.

Aussi bien à Tokyo qu’à Eugene, le dauphin d’El Bakkali n’a été autre que Girma, qui a vu à chaque fois ses espoirs de sacre s’envoler face à la domination du champion marocain.

Invaincu depuis septembre 2021, El Bakkali (27 ans) est incontestablement le numéro 1 mondial du 3.000 m steeple, après avoir mis fin à l’hégémonie kényane sur la discipline.

Son titre mondial à Eugene, lui a permis, en effet, de mettre fin à une série de 7 titres mondiaux consécutifs des Kényans, dont les deux derniers sont à mettre à l’actif de Conselsus Kipruto.

Après avoir figuré dans le Top 5 de la liste finale des athlètes retenus pour les World Athletics Awards 2022 grâce à ses performances remarquables, le natif de Fès a continué sur sa lancée en 2023, en réalisant une MPM (Meilleure Performance Mondiale) de la saison en 7:56.68 le 28 mai au Meeting international Mohammed VI d’athlétisme, avant de remporter le 3.000 m steeple aux meetings de Stockholm (2 juillet) et de Silésie (16 juillet), comptant également pour la Ligue de diamant, confirmant sa domination sans partage sur l’épreuve.

Son rival, Lamecha Girma (22 ans) a marqué, lui, les esprits cette année en battant le record du monde du 3.000 m steeple, détenu depuis 2004 par le Qatarien Saif Saaeed Shaheen, lors du meeting de Paris (Ligue de diamant) en juin dernier, avec un chrono de 7:52:11. Un exploit qui a placé le jeune Ethiopien comme l’un des favoris pour le sacre aux Mondiaux de Budapest.

Malgré ses récentes performances et son record du monde, Lamecha Girma, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo, et aux Championnats du monde 2022 et 2019, se mesurera mardi soir, au maître incontesté du 3.000 m steeple qui, fort de son expérience, de sa maîtrise et de sa confiance toujours au beau fixe, entend défendre son titre bec et ongles pour hisser haut les couleurs nationales et étoffer un palmarès déjà bien fourni.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button