LES CITOYENS MAROCAINS DEMANDENT DES ALTERNATIVES POUR STOPPER LA CRISE DE L’EAU PAR L’AVOCAT

HIBAPRESS-RABAT

Fatima Tamni, parlementaire de la Fédération de la Gauche Démocratique, a interrogé le ministre de l’Agriculture Mohamed Sadiki, sur le niveau record atteint par les exportations d’avocats vers plusieurs pays européens, et sur les mesures qu’il compte prendre pour faire face à la crise de l’eau qui menace les Marocains et par conséquent, s’efforcer de trouver des alternatives à ces dommages.

Tamni a déclaré, dans une question écrite adressée à M.Sadiki, qu’« à l’heure où le Maroc est confronté à une terrible menace de crise d’eau, qui a poussé un certain nombre de citoyens à émigrer de leurs villages et des zones dans lesquelles ils vivent à la recherche d’une bouée de sauvetage, des rapports ont fait état de l’exportation par le Maroc de quarante-cinq mille tonnes d’avocats à destination des pays européens :

« Tout le monde sait que les avocats sont parmi les fruits et légumes les plus épuisants de l’eau, de sorte que les rapports scientifiques confirment que chaque kilogramme de ce fruit draine plus de mille litres d’eau », et ainsi, « quarante- cinq mille tonnes d’avocats, cela a drainé plus de quarante milliards de litres d’eau, dont les Marocains auraient bénéficié pour leurs besoins vitaux », a ajouté Tamni.

Tamani de reprendre que le Maroc se classe au neuvième rang mondial des exportateurs de ce fruit, à l’heure où les mouvements environnementaux et les militants civils mettent en garde contre l’épuisement des ressources en eau, appelant à la culture de légumes et autres fruits exportables à l’international pour assurer une bonne rationalisation des ressources de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button