Mondiaux de Budapest : Meilleure moisson de l’athlétisme marocain depuis 2005

Hibapress / MAP

L’athlétisme marocain semble avoir retrouvé son lustre d’antan lors des mondiaux d’athlétisme de Budapest (19-27 août), à la faveur des médailles d’or de Soufiane El Bakkali (3.000 m steeple) et de bronze de Fatima Ezzahra Gardadi (marathon).

Depuis la 10ème édition de ces Mondiaux, qui s’était tenue en 2005 à Helsinki et où le Royaume avait décroché trois médailles, une en or grâce à Jaouad Gharib au marathon et deux en argent par Hasna Benhassi (800 m) et Adil Kaouch (1500 m), jamais le Maroc n’est parvenu à remporter deux médailles en une seule édition.

Si le maitre incontestable du 3000 m steeple, Soufiane El Bakkali, est un habitué des podiums de ces joutes, lui qui sauvait à chaque fois l’honneur de l’athlétisme marocain en montant seul sur les podiums des éditions de Londres-2017 (argent), Doha-2019 (bronze) et Eugene-2022 (or), Fatima Ezzahra Gardadi a volé la vedette et est entrée dans l’histoire en offrant au Maroc sa première médaille au marathon féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme.

Ainsi, Gardadi est devenue la quatrième athlète marocaine à décrocher une médaille aux championnats du monde en plein air, après Nezha Bidouane, Zahra Ouaaziz et Hasna Benhassi.

Déterminée à briller lors de cette épreuve extrêmement éprouvante, disputée sur une distance de 42,195 km, la championne marocaine s’est surpassée pour terminer à la 3ème place du marathon féminin, avec un chrono de 2h 25min 17sec.

33 médailles, bilan de la participation marocaine en 19 éditions

Gardadi est, aussi, aux côtés du double champion du monde du marathon Jaouad Gharib (Paris-2003 et Helsinki-2005), les seuls athlètes marocains à avoir gagné des médailles au marathon lors des différentes éditions des championnats du monde.

De son côté, El Bakkali devient le deuxième athlète marocain le plus titré avec 4 médailles (2 or, 1 argent et 1 bronze). Il déloge de ce fauteuil une autre légende de l’athlétisme marocain, à savoir Nezha Bidouane, qui avait décroché deux médailles d’or au 400 m haies à Athènes (1997) et Edmonton (2001) et une médaille d’argent à Séville (1999).

La première place de ce classement revient au quadruple champion du monde (1500 m) et double champion olympique (1500 m et 5000 m) Hicham El Guerrouj, qui compte à son palmarès 6 médailles aux Mondiaux : 4 en or sur le 1.500 m et 2 en argent, une sur le 1.500 m et l’autre sur le 5.000 m.

A la faveur de ces performances exceptionnelles, le Maroc a terminé à la 15ème place au tableau des médailles ex-aequo avec le Japon et la Grèce.

La première place revient aux Etats Unis avec 29 médailles (12 or, 8 argent et 9 bronze), suivis du Canada avec 6 breloques (4 or, 2 argent) et de l’Espagne avec 4 médailles d’or et 1 en argent.

Ces deux médailles portent le bilan du Maroc aux Championnats du monde d’athlétisme à 33 médailles lors de 19 participations, dont 12 en or, 12 en argent et 9 en bronze.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button