Un Marocain recherché en France, pour homicide volontaire, arrêté à Meknès

Hibapress

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Meknès ont interpellé, mercredi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un ressortissant marocain résidant en France qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par les autorités judiciaires françaises pour son implication dans un homicide volontaire dans l’Hexagone et menace présumée de perpétrer un crime similaire au Maroc.

Le mis en cause, âgé de 57 ans, a été arrêté lors d’une opération sécuritaire menée à Meknès, après l’opération de pointage du suspect dans la base de données de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Cette opération de pointage a démontré qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international en vertu d’une notice rouge émise par les autorités judiciaires françaises pour son implication dans une affaire d’homicide volontaire, commis le 20 août courant, à l’encontre d’un ressortissant marocain résidant France, a précisé le communiqué.

Les investigations ont également démontré que le prévenu est aussi impliqué dans une affaire de menace de mort à l’encontre de sa femme et ses enfants résidant à l’étranger et qui sont actuellement au Maroc sous protection policière par les services de sûreté nationale, avant l’arrestation du suspect mercredi, précise-t-on de même source.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et d’identifier les autres actes criminels qui lui sont reprochés.

Cette arrestation s’inscrit dans le cadre des relations de coopération sécuritaire internationale et des efforts déployés par les services marocains de sécurité pour la poursuite des personnes recherchées au niveau international dans des affaires de criminalité transnationale, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button