ENFIN, ON A RÉPONDU FAVORABLEMENT A NOS DOLÉANCES : LE DOUAR KHZAMA A OUARZAZATE FINALEMENT SECOURU PAR UNE CARAVANE MÉDICALE… EN ATTENDANT MIEUX

HIBAPRESS-RABAT

Après qu’on ait lancé un appel sur notre site hier et après avoir touché par nos propres moyens certaines sources de bonne volonté, voilà qu’une caravane médicale supervisée par la province de Ouarzazate dispense une assistance médicale et psychologique de proximité aux habitants de la Commune de Khzama.

Un geste louable des autorités locales qui ont vite fait de déléguer les soins nécessaires pour une population qui n’a que trop attendu qu’on s’occupe d’elle

Aujourd’hui, Intervenant en application des Hautes instructions Royales visant à atténuer l’impact du séisme d’Al Haouz sur les populations des zones affectées, cette caravane, organisée par la délégation provinciale de la Santé et de la Protection sociale de Ouarzazate, en coordination avec la direction régionale de la Santé Draâ-Tafilalet, a mobilisé plus de 90 médecins spécialistes, infirmiers et cadres de santé des secteurs public et privé.

Son déploiement s’appuie sur des moyens logistiques considérables mettant à disposition des bénéficiaires 5 unités médicales mobiles, composées d’un laboratoire de biologie médicale et d’unités de radiologie, de gynécologie, d’ophtalmologie et de médecine dentaire.

La caravane dispense également des consultations dans des spécialités telles que la cardiologie, la gastro-entérologie, la neurologie et la pneumo-phtisiologie.

Pour faciliter l’accès des habitants à l’intégralité des services de santé, la caravane procède à la distribution de médicaments et fournit également une assistance psychologique aux personnes affectées par le séisme.

La commune de Khzama regroupe 12 douars et compte 12.676 habitants. Elle fait partie des quatre communes les plus touchées par le tremblement de terre au niveau de la région de Ouarzazate.

La caravane médicale devra se rendre, dans les prochains jours, dans les communes d’Imi N’oulaoune, de Tidili, et de Telouat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button