VOICI CE QU’A RÉALISÉ UNE BRITANNIQUE QUI A MIRACULEUSEMENT SURVÉCU AU SÉISME DANS UN VILLAGE D’AL HAOUZ

HIBAPRESS-RABAT

Une Britannique travaille pour soutenir les efforts de secours au Maroc après avoir miraculeusement survécu au récent tremblement de terre qui a frappé le pays.

Rebecca Calvert, originaire de Windsor dans le Berkshire, vivait dans un petit village des montagnes de l’Atlas lorsque la catastrophe a frappé le 8 septembre, tuant près de 3 000 personnes.

L’endroit était à seulement 32 kilomètres de l’épicentre.

Calvert, qui faisait une randonnée avec un ami, a déclaré qu’elle avait eu l’impression qu’un «gros tonnerre» avait frappé lorsque le séisme s’est produit.

Les amies venaient de se coucher lorsque, vers 23 heures 11 GMT, elle a senti « des choses tomber ici et là ».

« À ce stade, vous ne pouvez pas dire ce qui se passe, il fait très sombre et vous essayez de trouver une explication logique, mais c’est terrifiant », a déclaré Calvert.

Lorsque le tremblement de terre s’est arrêté, elle est sortie avec ses amis et ils ont entendu des femmes, des hommes et des enfants pleurer. »C’était terrible », se souvient Mme Calvert. « Cela a duré longtemps et nous a fait réaliser à quel point la situation était grave et horrible. »

Tout le village dormait dehors « sur les marches branlantes » de l’hôtel, qu’ils considéraient comme l’endroit le plus sûr.

Elle a déclaré qu’un Marocain leur avait montré plus tard « une grande fissure dans le plafond » de la maison de ses parents.

Son mari Will Calvert a déclaré que c’était un « immense soulagement » d’entendre sa voix le 10 septembre, après avoir passé la journée précédente avec sa famille « à essayer de la contacter par tous les moyens possibles ».

Mme Calvert, qui est depuis rentrée chez elle et rend actuellement visite à sa sœur en Bretagne, envisage de collecter des fonds pour l’appel de la Croix-Rouge au pub The Swan à Clewer, Windsor, après avoir été émue par la générosité et l’aide des villageois marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button