Espagne : Des joueuses en grève réaffirment leur volonté de ne pas vouloir revenir en sélection

Hibapress

La majorité des internationales espagnoles en grève ont réaffirmé leur volonté de ne pas vouloir revenir en sélection, juste après l’annonce de la première liste de la nouvelle sélectionneuse de La Roja.

« Ce qui a été exprimé dans notre communiqué de vendredi dernier rend claire et sans autre interprétation possible notre ferme volonté de ne pas être convoquées pour des raisons justifiées. Ces déclarations restent pleinement en vigueur », ont indiqué dans un communiqué publié lundi soir sur X par la double Ballon d’Or Alexia Putellas.

Pas moins de 15 des 23 joueuses de l’équipe première féminine espagnole avaient annoncé vendredi ne pas vouloir revenir en sélection, réclamant une refonte totale des instances du football espagnol.

Les dirigeants de la Fédération espagnole de football avaient réitéré lundi leur intention de procéder à des « changements structurels », exhortant les 39 internationales qui refusent de revenir en sélection à « participer à ce changement ».

Lundi, les joueuses ont tout de même été appelées pour les prochains matches de Ligue des nations par la nouvelle sélectionneuse Montse Tomé.

Selon la presse espagnole, le refus de rejoindre leur sélection pourrait aller jusqu’à leur faire perdre leur licence pour plusieurs années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button