MARRAKECH/3ÈME ÉDITION « WORLD POWER-TO-X SUMMIT » : SIGNATURE DE PLUSIEURS CONVENTIONS SUR L’HYDROGÈNE VERT

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et l’égide du ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable, cette nouvelle édition de deux jours du PTX est organisée par l’IRESEN, le Cluster GreenH2 et l’Université Mohammed VI Polytechnique, en partenariat avec le Conseil Régional de Guelmim Oued Noun et Industrie du Maroc Magazine.

Fort du succès de la deuxième édition qui avait réuni plus de 500 participants, 90 conférenciers représentant 31 pays lors de 9 panels et 3 réunions bilatérales, l’événement de cette année s’annonce encore plus ambitieux avec plus de 1.000 participants, 170 experts intervenants, 35 sessions et 5 side events.

Le World Power-to-X Summit est une plateforme de premier plan pour catalyser un dialogue régional et international autour des opportunités et des défis de la chaîne de valeur industrielle, logistique et technologique de l’hydrogène vert ainsi que de ses applications.

Hier mardi à Marrakech en marge de la troisième édition du “World Power-to-X Summit” (PTX23), plusieurs conventions relatives au domaine de l’hydrogène vert ont été signées.

Ces conventions visent la promotion de l’innovation et la consolidation de la formation autour de l’hydrogène vert en faveur du Développement Durable, ainsi que la mise en place des mesures adéquates en vue de réussir la transition énergétique au Maroc.

La première convention, conclue entre le Conseil Régional de Guelmim-Oued Noun et l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN), vise à mettre en place une coopération en matière de recherche et d’activités diverses liées au développement durable.

La deuxième convention, signée entre l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), le Cluster GreenH2 et l’IRESEN, a pour objectif de développer et de mettre en œuvre conjointement des programmes de formation professionnelle pour les professionnels de la chaîne de valeur de l’hydrogène vert au Maroc et en Afrique.

La troisième convention, paraphée entre Huawei, le Green Energy Park (GEP) et l’IRESEN, se rapporte au développement de projets de recherche dans le domaine des énergies renouvelables et du stockage de l’énergie.

Quant à la quatrième convention, qui a été conclue entre l’IRESEN et le Centre Régional des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (RCREEE), porte sur la collaboration sur le renforcement des capacités, les projets de recherche et les partenariats dans les secteurs des changements climatiques, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

S’agissant de la cinquième convention conclue entre le Cluster GreenH2 et Eco-Stream Nederland B.V, elle concerne une action commune pour établir un partenariat gagnant-gagnant afin de soutenir le développement de l’industrie de l’hydrogène vert au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button