Tensions Inde-Canada : Blair souhaite qu’on se concentre sur l’enquête criminelle

Hibapress / Radio Canada

Après une semaine de tempête diplomatique découlant des accusations du premier ministre canadien relatives à l’implication de l’Inde dans l’assassinat d’un militant sikh, le ministre canadien de la Défense, Bill Blair, souhaite recentrer le débat sur de l’enquête criminelle en cours. Il s’agit d’une enquête essentielle pour le Canada et ses alliés, selon lui.

Les relations du Canada avec ses alliés du groupe de surveillance des Five Eyes – les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande – ainsi que l’origine des preuves qui ont permis à Justin Trudeau d’accuser publiquement l’Inde d’être impliquée dans l’assassinat du militant sikh Hardeep Singh Nijjar ont fait couler beaucoup d’encre, ici comme ailleurs.

Cependant, Bill Blair n’a pas voulu commenter l’origine ni la nature des renseignements qui ont mené à la déclaration publique du chef d’État canadien parce que le résultat de cette enquête a une importance critique pour le Canada, a-t-il affirmé dimanche en entrevue sur les ondes de CBC, ajoutant que le résultat de l’enquête sera important pour les alliés du Canada et pour le reste du monde parce qu’il s’agit potentiellement d’une violation de l’ordre international [basé sur le droit international].

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer