L’AVIS PERSONNEL DE LILIAN THURAM SUR L’ESCLAVAGE SURTOUT EN MAURITANIE

L’esclavage suscite toujours l’attention de tous les défenseurs des Libertés des Personnes et assurément cette catégorie du genre humain qui continue de subir tous les affres de tortures physiques, financières et mentales. On ne peut ne pas réagir sur ce phénomène qui reste encore en cours dans plusieurs pays, notamment tiers-mondistes, à l’image surtout de la Mauritanie, qui est le pôle d’attraction de ce sujet, ces derniers temps ou des voix s’étaient élevées pour demander l’abolition de l’esclavage en Mauritanie.

Toutefois, il y a méthodes et méthodes pour gérer au mieux cet épineux problème. Parmi ls quelques interventions cotées dans ce registre, celle de militant des Droits de l’Homme et ancien footballeur international français, Lillian Thuram, a souligné, dans un commentaire sur les verdicts prononcés par les tribunaux spéciaux de répression des crimes d’esclavage en Mauritanie, que la méthode utilisée en Mauritanie est la meilleure façon de faire face à la catastrophe de l’esclavage que le monde est menacé par le risque de retour de ses pratiques 170 années depuis l’abolition de l’esclavage en France et dans ses colonies.

Le champion du monde et militant des Droits de l’Homme et contre la discrimination raciale a ajouté que la lutte sérieuse contre l’esclavage et ses séquelles nécessite d’abord de dénoncer les pratiques, de promulguer des lois criminalisant ce phénomène et de punir toutes les formes de pratique esclavagiste.

Mr Thuram parlait aujourd’hui au cours de l’Emission ‘Invité Afrique’ sur Radio France Internationale (RFI) à l’occasion du 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France et ses colonies.
L’ex-champion du monde, qui est parmi les personnalités les plus célèbres en France et à travers le monde et bien-aimé du peuple français, préside la « Fondation Lilian Thuram – Éducation contre le Racisme » active dans le domaine des droits de l’homme et la lutte contre le racisme et l’esclavage contemporain en France et dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button