LA FIÈVRE DES GRÈVES MONTE EN AFRIQUE DU SUD

La semaine dernière fut très chaude en Afrique du Sud ou des manifestations avaient éclatées pour manifester contre l’augmentation des prix de denrées alimentaires et ce n’est que le reflet de ce qui allait se produire trois jours après dans le stade de football des Keizer Chiefs ou on a relevé des dégâts matériels et humains énormes.

La colère monte ces jours-ci avec une croissance vertigineuse, qui arrive jusque chez les Syndicats eux-mêmes. C’est alors que la Fédération des Syndicats Sud-africains (SAFTU) a appelé à une grève générale mercredi en Afrique du Sud pour protester contre la dégradation de la situation économique et sociale dans le pays.

Selon le Syndicat, crée il y a un an, des milliers d’employés prendront part à des manifestations dans tout le pays pour demander des augmentations des salaires et l’amélioration des conditions des salariés.

Le Syndicat a récemment organisé une Marche dans la ville du Cap, siège du Parlement Sud-Africain, où une lettre a été remise à la présidence de l’Institution législative étalant les revendications de la classe ouvrière.

«Nous appelons tous les Sud-Africains à participer aux manifestations de mercredi», a dit Patrick Craven, Porte-parole du Syndicat qui regroupe plus de 800,000 adhérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button