Médéric Chomel, expert en transformation des entreprises, rejoint la filiale africaine d’Artefact dont le siège est situé à Casablanca.

HIBAPRESS-RABAT

Depuis l’Afrique du Sud et en tant que Managing Partner, Médéric Chomel va s’appuyer sur le succès du bureau marocain d’Artefact pour développer les activités de la société sur le continent.

Médéric Chomel a une longue expérience dans la mise en œuvre de projets axés sur les données. Diplômé de l’École polytechnique de Paris, il rejoint Artefact après avoir passé 12 ans auprès du géant des télécommunications Orange où il a occupé diverses fonctions en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Artefact sur des projets de gouvernance de la data et a déployé des cas d’usage dont l’objectif était d’améliorer la satisfaction clients et la productivité des collaborateurs.

De 2020 à 2023, alors qu’il était Chief Data Officer d’Orange France, il a supervisé la mise en œuvre d’un programme de transformation par les données et l’IA à l’échelle de l’entreprise. Ce programme comprenait notamment une application basée sur l’IA permettant aux installateurs de la fibre de vérifier la conformité de leurs interventions. Entre 2016 et 2020, il a occupé le poste de chief digital and innovation officer, deputy strategy officer et secrétaire du conseil d’administration d’Orange en Jordanie. Il y a lancé Orange Money, solution de portefeuille électronique qui a remodelé les services bancaires dans le pays, et a également mis en place une initiative visant à améliorer l’expérience client digitale. Auparavant, il était directeur marketing d’Orange Business Services au Sénégal. Au cours de sa carrière chez Orange, Médéric Chomel a supervisé des projets qui ont généré plus de 200 millions d’euros de valeur commerciale.

Après l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Nord et l’Amérique Latine, Artefact a lancé sa filiale Artefact Africa en 2020 pour accélérer sa croissance sur un continent dont le potentiel économique est immense et la transformation digitale très rapide. Le groupe compte aujourd’hui 1300 employés, dont une quarantaine en Afrique. Les bureaux d’Artefact Africa, situés à Casablanca au Maroc, rassemblent des data ingénieurs, data scientists ou data analysts de haut niveau, qui collaborent avec les entités d’Artefact du monde entier. Ces effectifs devraient doubler d’ici à 2024. Artefact Africa compte parmi ses clients de grandes entreprises implantées au Maroc dans divers secteurs, notamment les services bancaires, le retail, l’énergie, les services publics et les télécommunications.

Vincent Luciani, CEO et cofondateur d’Artefact déclare : « Nous avons collaboré étroitement avec Médéric sur plusieurs projets majeurs d’Orange. Nous mesurons son expertise et tout ce qu’il va apporter en rejoignant la famille Artefact. L’Afrique est un continent à fort potentiel pour nous : tout indique que les données et l’IA joueront un rôle central dans sa transformation. Les compétences, l’expérience et l’énergie de Médéric vont nous aider à consolider et poursuivre le travail déjà entrepris au Maroc, ainsi qu’à ouvrir de nouvelles opportunités en Afrique du Sud, au Sénégal et d’autres pays à venir pour accompagner toujours plus d’entreprises dans leur accélération business. »

Selon Médéric Chomel, Managing Partner d’Artefact Africa : « Au cours de ma carrière chez Orange, j’ai pu apprécier les compétences à la pointe des équipes d’Artefact, ainsi que leur engagement pour stimuler l’innovation dans toutes leurs missions. A la recherche de mon prochain défi professionnel, j’ai été séduit par l’idée de rejoindre Artefact et de travailler à nouveau en Afrique, dont le dynamisme économique et culturel sont des facteurs d’adoption rapide et continue des nouvelles technologies.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button