FONDATION ABDELKADER BENSALAH : PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU 1ER BAROMÈTRE DE L’INNOVATION SOCIALE DU MAROC ( BISM)

HIBAPRESS-RABAT

La multiplication de pratiques, de perceptions et de compréhensions que présente le concept de l’innovation sociale montre incontestablement son caractère complexe mais requiert également un exercice permanent d’observation attentive de ses évolutions. D’où l’importance cruciale de la création d’un baromètre dédié au Maroc dont l’objectif premier est de dresser un portrait des pratiques de l’innovation sociale au Maroc, de comprendre ses évolutions, d’en extraire les tendances et de formuler des recommandations visant à promouvoir sa progression.

C’est dans cette optique que la Fondation Abdelkader Bensalah vous présente le premier Baromètre de l’Innovation Sociale du Maroc (BISM).

Pour sa première édition, la Fondation s’est associée à la Chaire Innovations Sociales de HEM Research Center, acteur national incontournable de la recherche-action sur l’innovation sociale au Maroc.

Le BISM s’appuie sur une méthodologie rigoureuse et une cartographie précise pour fournir une compréhension complète de l’innovation sociale au Maroc. Les résultats de cette première édition sont le fruit d’un processus scientifique rigoureux de collecte de données impliquant 200 acteurs clés de l’innovation sociale au Maroc représentant le public, le privé et le tiers secteur (social et solidaire).

Le BISM se penche sur divers aspects de l’innovation sociale au Maroc, allant de sa perception par les acteurs locaux à l’état des lieux des pratiques actuelles en passant par les facteurs qui stimulent son développement et les obstacles qu’elle affronte.

Parmi les principaux constats de cette première édition, nous pouvons citer par exemple que :

  • Les projets d’innovation sociale au Maroc peinent à attirer un financement conventionnel
  • La majorité des projets d’innovation sociale se trouvent encore au stade d’élaboration ou d’expérimentation
  • La promotion du leadership des porteurs de projets est essentielle pour accélérer l’innovation sociale
  • Le financement de l’innovation sociale dépend de la capacité à mobiliser des sources de financement externes ou des fonds propres. Les principales conclusions et recommandations du BISM 2023 ont été présentées lors de la 2ème édition du forum annuel WeXchange qu’a organisé la Fondation Abdelkader Bensalah, avant-hier mardi 17 octobre dans un grand Palace à Anfa à Casablanca. Une session plénière lui est consacrée avec un panel d’experts pour commenter et approfondir la réflexion sur ses résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button