AKHANNOUCH ET LE SOUTIEN DIRECT : QUE VA DEVENIR LE FONDS DE COMPENSATION ?

HIBAPRESS-RABAT

Le Premier ministre Aziz Akhannouch a révélé que le budget de l’Etat ne permettra pas de financer l’aide sociale directe tout en continuant à supporter l’intégralité du coût du système de compensation, précisant que celui-ci s’est élevé l’année dernière à 40 Milliards de Dirhams, après avoir alloué des fonds supplémentaires pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens, alors qu’il ne dépassait pas 13 Milliards de Dirhams dans la Loi de Finances de la même année.

Il a expliqué qu’après que le gouvernement commencera à décaisser les subventions directes à partir de décembre prochain, il aura l’intention d’affecter la marge résultant de la réduction de la subvention de compensation, progressivement et avec un calendrier précis entre 2024 et 2026, pour achever le financement des procédures d’ateliers pour généraliser l’accompagnement social direct aux familles.

Akhannouch a souligné lors d’une séance plénière commune au Parlement que cela signifie des restrictions et non une libération, ajoutant : « C’est une question d’équité envers les familles qui méritent réellement d’être soutenus».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button