Grande marche à Dakhla pour condamner les agressions provocatrices du Polisario

Hibapress

Une marche a été organisée, dimanche à Dakhla, pour dénoncer « l’agression terroriste lâche » ayant visé des citoyens innocents à Es-Semara, la capitale spirituelle des provinces du Sud du Royaume.

Lors de cette marche, les participants, dont des représentants des chioukhs des tribus sahraouies, des notables, des instances élues et des associations de la société civile et des partis politiques, ont condamné ces agressions « terroristes abjectes » perpétrées par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume contre des quartiers résidentiels à Es-Semara.

Des milliers d’habitants de la ville d’Es-Semara et de ses environs ont sillonné les principales artères de la ville, brandissant les drapeaux nationaux et dénonçant cette agression odieuse, tout en exprimant leur pleine solidarité envers leurs concitoyens dans cette ville.

Les participants à cette marche, qui se sont rassemblés au boulevard Hassan II en centre-ville, ont scandé des slogans condamnant avec vigueur les graves agressions provocatrices ayant visé la ville d’Es-Semara, réitérant leur attachement au plan d’autonomie sous souveraineté marocaine, salué et soutenu par la communauté internationale.

Ils ont également brandi des banderoles dénonçant les « déflagrations immondes » qui ont visé des civils innocents, en violation flagrante du Droit international, appelant la communauté internationale à assumer sa responsabilité pour mettre fin aux provocations de la bande du Polisario qui dénotent l’échec de la thèse séparatiste sur les plans politique, diplomatique et militaire.

A cette occasion, le président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, El Khettat Yanja, a exprimé sa vive condamnation des actes terroristes odieux ayant ciblé les civils dans la ville d’Es-Smara, affirmant que la persistance de ces tentatives désespérées du Polisario à la solde de l’Algérie et des ennemis de l’intégrité territoriale du royaume ne fera que renforcer « notre attachement indéfectible à la marocanité du Sahara, notre adhésion au processus démocratique et notre engagement à poursuivre la mise en oeuvre du modèle de développement pionnier initié par SM le Roi Mohammed VI dans les provinces du Sud ».

M. Yanja a souligné, à cet égard, le soutien constant dont jouit l’initiative d’autonomie des provinces du sud sous la souveraineté du Royaume comme seule solution réaliste au conflit artificiel autour du Sahara marocain, et qui garantit la sécurité, la stabilité et le développement de la région.

Pour sa part, le président du conseil provincial de Oued Eddahab, Mohamed Salem Hamia, a vigoureusement dénoncé cet acte criminel qui a visé des civils à Es-Smara, relevant qu’il s’agit d’une tentative désespérée pour attirer l’attention des membres du Conseil de sécurité et les empêcher d’aller de l’avant dans les efforts déployés par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura.

Il a aussi indiqué que ces attaques contre les civils sont « un message ignoble » des dirigeants du Polisario au Conseil de sécurité, qui vient s’ajouter aux provocations graves et inacceptables de cette milice.

Le président du conseil communal de Dakhla, Raghib Hormat Allah, a quant à lui affirmé que ces actes terroristes ayant visé des civils innocents est « un acte lâche », commis par des criminels, qui « ne saura entamer notre volonté à défendre le Sahara marocain et à aller de l’avant sur la voie du progrès et de la prospérité, mobilisés derrière SM le Roi ».

« Toute tentative misérable de parasitage, toute manoeuvre ou toute propagande visant notre pays n’est qu’une preuve irréfutable que nous sommes sur la bonne voie pour relever tous les défis », a-t-il dit, se félicitant des victoires politiques et diplomatiques réalisées par le Maroc sous la sage conduite du Roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button