TANGER : LE TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE REJETTE LE PROCÈS CONCERNANT L’EXPULSION DES HABITANTS DU QUARTIER « CHOUK »

HIBAPRESS-RABAT

Le Tribunal de Première Instance de Tanger a décidé, hier lundi matin, de ne pas accueillir le procès intenté par une société immobilière pour expulser les habitants du quartier (Houmt Chouk) Benkirane sous prétexte qu’elle est propriétaire du parc immobilier qui englobe ledit quartier.

Mardi dernier, le Tribunal de Première Instance de Tanger a décidé de reporter le prononcé du jugement dans l’affaire foncière du quartier Benkirane, après la mise en examen du dossier.

Au cours de l’audience, le comité de défense des habitants a révélé que l’entreprise avait soumis au Tribunal un faux document, qu’elle considérait comme un délit puni par la loi, à un moment où l’avocat de l’entreprise a déclaré que les frais immobiliers sont purs et ne peuvent pas être contesté sauf par le mensonge.

Le Tribunal avait décidé de reporter l’examen du dossier à une troisième séance, la deuxième séance du procès s’étant déroulée dans une atmosphère tendue, après que des dizaines d’habitants du quartier susmentionné se sont rassemblés aux abords du Tribunal de Première Instance, brandissant des slogans exigeant la fin de ce dossier et le classement sans suite de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer