CODE DE LA FAMILLE : LE PJD APPELLE A DES MESURES POUR SOUTENIR LE MARIAGE

HIBAPRESS-RABAT

Amina Maa El Ainine, membre du Secrétariat général du Parti Justice et Développement ( PJD), a déclaré que de nombreuses lois sont bien rédigées mais ne sont pas accompagnées de politiques publiques de soutien et de procédures judiciaires qui les affectent, y compris celles liées au Code de la famille.

A cet égard, Maa El-Ainine, dans un discours prononcé lors d’une conférence de presse du Parti de la Justice et du Développement, vendredi 1er décembre 2023 à Rabat, a appelé à l’activation du Conseil Consultatif de la Famille et de l’Enfance, et à accélérer la mise en place de son structure et nomme ses membres sur la base de la compétence, de l’expérience, de la spécialisation, de l’équilibre et du pluralisme.

Concernant la question de la facilitation du mariage, Maa El Ainine a déclaré que le PJD, dans son mémorandum adressé au comité chargé de modifier le Code de la famille, a appelé à la création d’un fonds spécial pour financer les allocations de mariage et l’aide au premier logement principal. Il a également appelé l’Etat à créer des Centres de réinsertion pour les futurs mariés et à créer une direction au sein du ministère de la Solidarité, chargée de superviser la formation des futurs mariés.

Il a continué, en plus d’approuver l’ajustement automatique des informations sur les statuts personnels dans le registre de l’état civil et de ne pas le laisser à la responsabilité du déclarant afin de faciliter les procédures, et d’investir dans la numérisation afin de surmonter les obstacles administratifs, soulager les tribunaux, et simplifier les procédures liées au mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button