rabat/l’association internationale de la presse sportive (aips)et : »les enjeux du journalisme sportif national à l’horizon 2030 »

HIBAPRESS-RABAT-AIPS

Le 1er Forum national du journalisme sportif au Maroc s’est tenu, samedi 9 décembre à Rabat, avec la participation de journalistes et de différents acteurs du domaine sportif.

Ce forum, organisé sous le thème « Les enjeux du journalisme sportif national à l’horizon 2030 », a été l’occasion de favoriser l’échange d’idées, ainsi que le partage d’expériences réussies au niveau national et international entre professionnels des médias, universitaires. et des chercheurs spécialisés dans le journalisme sportif.

UNE RESPONSABILITÉ A cette occasion, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohammed Mehdi Bensaid, a indiqué dans une déclaration à la presse que l’organisation prochaine par le Royaume d’événements sportifs majeurs tels que la Coupe du Monde et la Coupe d’Afrique des Nations mettra en lumière le rôle important des journalistes sportifs. Il a relevé que le 1er Forum national du journalisme sportif « est l’occasion d’ouvrir le débat avec les premiers concernés, les journalistes sportifs », notant que ces derniers ont la responsabilité de mettre en valeur les progrès enregistrés par le Royaume et de promouvoir la destination Maroc à tous les niveaux. Il a ajouté que « l’organisation par le Maroc de la Coupe du monde 2030 constitue non seulement une étape sportive mais aussi une étape de développement socio-économique à grande échelle ».
Fouzi Lekjaa, président de la Fédération Marocaine de Football et président du comité d’organisation de la Coupe du Monde 2030

L’IMAGE DU MAROC Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaa, qui est également président du « Comité de la Coupe du Monde 2030 », a également relevé que l’aspect le plus important de l’organisation de la Coupe du Monde est l’image du Maroc, de sa civilisation et son potentiel de développement, ajoutant qu’il est nécessaire de promouvoir et de faire connaître les atouts du Royaume et sa dynamique à l’échelle internationale grâce à cet événement sportif d’envergure.
Gianni Merlo, président de l’AIPS, et Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football et président du comité d’organisation de la Coupe du monde 2030

L’AVENIR DU JOURNALISME SPORTIF Pour sa part, le président de l’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS), Gianni Merlo a noté que le 1er Forum sur le journalisme sportif au Maroc est une bonne occasion pour débattre et explorer les évolutions de cette profession qui fait face à de nouveaux défis comme intelligence artificielle. « C’est l’occasion d’examiner le rôle du journaliste sportif au Maroc à la lumière de l’organisation prochaine par le Royaume de la Coupe du Monde 2030 », a-t-il expliqué, ajoutant que les journalistes sportifs sont actuellement confrontés à de nombreux défis, tels que l’impact des nouvelles technologies. , d’où l’importance de cette rencontre pour leur permettre de se développer afin de s’adapter aux changements.
Le président de l’AIPS Afrique, Abdoulaye Thiam, et le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohammed Mehdi Bensaid,

UNE FORTE COLLABORATION Abdoulaye Thiam, Président de l’AIPS Afrique, a déclaré que la Coupe du monde sera une fantastique vitrine pour promouvoir le Maroc, qui n’a rien à envier aux pays européens, américains ou asiatiques en termes d’infrastructures et de savoir-faire organisationnel, sans oublier les riches. diversité culturelle. Les journalistes s’intéresseront également à ces aspects et pourront les relayer. Il est souhaitable que les organisateurs envisagent d’inclure un programme « Découverte du Maroc » à destination de la presse dans les activités prévues. Comme la compétition se déroule également au Maroc, en Afrique, il est important que le Comité d’Organisation développe une forte collaboration avec l’AIPS Afrique qui ne ménagera aucun effort pour la réussite de l’événement.

LE SPORT POUR L’INTÉGRATION ET L’ÉDUCATION Dans un discours lu au nom du ministre de l’Éducation nationale, de l’école maternelle et des sports, Chakib Benmoussa, le directeur du sport au ministère, Abderrazak El Akari a rappelé que le choix du Maroc d’organiser la Coupe du monde 2030, aux côtés Espagne et Portugal, est une reconnaissance de la position particulière et distinguée du Royaume au niveau international et des valeurs de tolérance et de coexistence qu’il promeut. « Les réalisations du sport national, notamment le football, ont contribué à mettre en lumière la passion des Marocains pour cet aspect », a-t-il indiqué, ajoutant que la dynamique sportive vertueuse que connaît le Royaume concerne toutes les disciplines sportives. Il a précisé que le sport a dépassé ses aspects traditionnels en devenant fortement présent dans les plans de développement du Maroc, ainsi qu’un moyen d’intégration sociale et d’éducation des jeunes.

LES JOURNALISTES SPORTIFS HONORÉS Lors de cette rencontre, organisée par l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC), le Conseil National de la Presse (CNP), l’Association Marocaine de la Presse Sportive (AMPS) et la Ligue Marocaine des Journalistes sportifs (LMJS), à En partenariat avec le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication – Direction de la Communication, un hommage a été rendu aux journalistes sportifs marocains travaillant dans différents médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button