Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale lance les services de plusieurs centres de santé urbains et ruraux dans la région de Souss-Massa et préside les travaux du conseil d’administration du centre hospitalier universitaire de la région

HIBAPRESS-RABAT

Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Pr. Khalid Ait Taleb a effectué une visite dans la région de Souss-Massa. Lors de cette visite, il a présidé la session du conseil d’administration du Centre Hospitalier Universitaire de Souss-Massa. Cette occasion a également été marquée par la supervision de la signature de quatre conventions de partenariat et le lancement des services des centres de santé urbains et ruraux des différentes provinces de la région de Souss-Massa. Et ce, le 12 décembre 2023.

Dans un contexte de renforcement des partenariats, quatre conventions ont été approuvées. Le premier accord de partenariat, signé entre le centre hospitalier et le Centre Anti Poison et de Pharmacovigilance du Maroc, se concentre sur la détection, l’évaluation, et la compréhension de la prévention des risques liés à l’utilisation des produits de santé, ainsi que la surveillance des effets secondaires. La deuxième convention, établie entre le centre hospitalier, la direction régionale de la santé et de la protection sociale de la région de Souss-Massa, et la faculté de médecine et de pharmacie d’Agadir, concerne l’échange de ressources humaines et d’activités. Elle vise à améliorer la prestation des services de santé, favoriser l’échange de ressources humaines, et renforcer la coordination entre les différentes structures pour assurer des soins continus de haute qualité aux patients de la région.  La convention de partenariat avec l’Institut Supérieur des Professions Infirmières et des Techniques de Santé d’Agadir établit les conditions et les règles des programmes de formation pratique dont bénéficient les étudiants de l’institut au sein du centre hospitalier universitaire. Elle prévoit également des activités de coopération dans les domaines de la formation, de la formation continue, et de la recherche scientifique en soins infirmiers et techniques de santé.

En outre, un accord a été conclu avec l’association « Premier Pas », mettant l’accent sur les soins non chirurgicaux, l’amélioration de la santé des enfants atteints de malformations congénitales telles que le pied bot, ainsi que la sensibilisation à ce problème de santé et la facilitation de son traitement.

Parallèlement, le Ministre de la Santé a lancé les services d’un ensemble de centres de santé urbains et ruraux, ainsi que des dispensaires de santé ruraux dans les provinces de la région de Souss-Massa. Parmi eux, le Centre de Santé Urbain de premier niveau « Bouargane » et le Centre de Santé Rural de premier niveau « Taghazout », ainsi que trois dispensaires ruraux « Tamit Izdarar », « Tamit Oufala », et « Sidi Belkacem », au niveau de la préfecture d’Agadir-Ida-Ou-Tanane.

Dans la province de Tiznit, les services du Centre de Santé Urbain de premier niveau « Al Mars » ont été lancés, ainsi que le Centre de Santé Rural de premier niveau « Sidi Bouabdelli », en plus des dispensaires ruraux « Al Karima », « Ouled Noumer » et « Al Zaouia ». De même, dans la province de Taroudant, les services du Centre de Santé Rural de deuxième niveau « Tamaloukt » ont été inaugurés, ainsi que le Centre de Santé Urbain de deuxième niveau « Fam El Hisn » au niveau de la région de Tata. Ces initiatives s’inscrivent dans la modernisation du système de santé conformément aux directives royales, visant à améliorer l’accès et la qualité des soins. Les établissements rénovés offrent des services médicaux complets, du diagnostic aux soins spécialisés, assurés par des professionnels qualifiés. Ils jouent un rôle essentiel dans le suivi de la santé générale, maternelle et infantile, tout en promouvant la sensibilisation et l’éducation à la santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button