Les employés des communes territoriales en grève pendant trois jours

HIBAPRESS-RABAT

La Fédération Nationale des Collectivités Territoriales et des cadres délégués a annoncé qu’elle déclencherait une grève nationale d’avertissement de 72 heures les 27, 26 et 28 décembre, avec des manifestations devant les sièges sociaux et les gouvernorats de différentes villes et régions du Royaume.

Le communiqué des employés de la Fédération Nationale des Collectivités Territoriales précise que cette grève intervient en signe de protestation contre ce qu’elle appelle « la fermeture continue par le ministère de l’Intérieur des portes du dialogue sectoriel, contrairement au reste des secteurs ministériels, de sorte que le dossier des titulaires de certificats et diplômes qui ne sont pas intégrés dans les grades appropriés, et le dossier des diplômés des centres de formation administrative et d’autres dossiers, afin de délivrer le régime de base des ressources humaines dans les collectivités territoriales sans résoudre tous les dossiers administratifs en suspens et situations, par un texte juridique plutôt que par un décret.

Le communiqué dénonce « le désaveu du gouvernement des résultats du dialogue social de la session d’avril 2023, la tenue de la session de septembre sur la question de l’augmentation générale des salaires et de l’amélioration des revenus, et son report à janvier 2024, après l’approbation du budget 2024 », sans accorder aucune importance à l’augmentation des salaires dans son contenu.

Le communiqué confirme : « la souffrance continue de plusieurs employés, hommes et femmes, concernant le retard dans leurs droits, l’incapacité à mettre en œuvre les décisions judiciaires en faveur des employés et la procrastination dans ce domaine, en plus de l’incapacité à activer les comités régionaux pour résoudre les litiges liés aux ressources humaines dans les groupes territoriaux, en plus de la souffrance continue des travailleurs de gestion délégués, des travailleurs masculins et féminins et des travailleurs de l’entraide nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button