Nadal laisse la porte ouverte à une poursuite de sa carrière après 2024

Hibapress

Rafael Nadal, absent des courts depuis près d’un an, a laissé la porte ouverte dimanche à une poursuite de sa carrière après la saison 2024, tout en reconnaissant qu’il y avait « un pourcentage élevé » de chance pour que la tournée qu’il entame actuellement en Australie soit sa dernière.

« Le problème, quand je dis que ce sera ma dernière saison, c’est que je ne peux pas prédire à 100% ce qui se passera dans le futur », a-t-il déclaré en conférence de presse.

« Il est évident que le pourcentage (de chance) est élevé que ce sera la dernière fois que je jouerai ici en Australie (…) Mais si je suis ici l’année prochaine, ne me dites pas : +Tu as dit que ce serait ta dernière saison+, parce que je ne l’ai pas dit », a-t-il ajouté.

Après 347 jours d’absence en raison d’une blessure à une hanche, l’Espagnol de 37 ans a fait son retour dimanche soir au tournoi de Brisbane. Associé à son compatriote et entraîneur Marc Lopez, il a perdu en double 6-4, 6-4 face à la paire australienne Jordan Thompson/Max Purcell, mais est apparu affûté et mobile sur le court Pat Rafter.

Il entrera en lice dans le tableau simple, face à une vieille connaissance, Dominic Thiem. L’Autrichien, issu des qualifications, qui tente aussi un retour au plus haut niveau, après avoir été en souffrance ces dernières saisons, fut sa victime à deux reprises en finales de Roland-Garros.

La grande interrogation porte sur son état de santé, après 22 ans d’une carrière riche de titres, 22 Grands Chelems, qui aura meurtri son corps avec de nombreuses blessures. La dernière au psoas iliaque, qui a nécessité deux opérations, s’est produite durant l’Open d’Australie, le 18 janvier 2023.

« Je ne peux pas prédire comment je vais être dans les six prochains mois. Je ne peux pas prédire si mon corps me permettra de profiter du tennis autant que pendant les vingt dernières années », a insisté Nadal, qui a confessé avoir songé à se retirer du tennis durant sa longue convalescence.

« Si j’ai pensé à la retraite pendant cette période? Bien sûr que oui. J’ai dû traverser beaucoup de choses pour être de retour », a-t-il dit, « mais à un moment donné, j’ai décidé de continuer. J’avais la détermination de continuer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button