DÉSORMAIS, LE CERVEAU PEUT ÊTRE MAINTENU EN VIE SANS ÊTRE RELIE AU CORPS

Des scientifiques américains de l’Université Yale sont en effet parvenus à maintenir en vie les cerveaux de plus d’une centaine de porcs, sans qu’ils ne soient reliés à leur corps, et ce pendant près de 36 heures, comme ils l’ont révélé durant une réunion des National Institutes of Health rapportée par le site MIT Technology Review.

Aussi prodigieuse qu’elle puisse paraitre, cette réussite scientifique amène quantité de questions éthiques, et notamment celle de la possibilité d’une telle expérimentation sur l’Homme.

L’auteur principal des travaux, le Professeur Nenad Sestan affirme en effet que « la technique a des chances de fonctionner avec n’importe quelle espèce, y compris les primates ». Faire vivre hors de leurs corps des cerveaux issus d’humains décapités pourrait donc désormais ne plus appartenir qu’aux ½uvres de science-fiction.

Pour y parvenir – pour l’instant au moins chez les cochons -, le scientifique a mis en place une technique tout à fait particulière, basée sur l’utilisation d’un système capable de maintenir à une température corporelle des poches de sang artificiel.
Mis en circulation par des pompes au travers des cerveaux de porcs décapités, récupérés dans des abattoirs, c’est ce liquide vital qui leur a permis d’être maintenus en vie durant près de 36 heures. En vie, certes, mais aussi en parfait état de fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button