Maroc: En raison de la sécheresse, les terres cultivées ne dépassent plus 400 000 hectares sur 750 000 hectares

HIBAPRESS-RABAT

Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural, des Eaux et Forêts, a confirmé que le pourcentage de terres cultivées a connu cette année une baisse significative en raison de la vague de sécheresse.

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural, des Eaux et Forêts a expliqué dans son intervention à la Chambre des Représentants que le manque de précipitations avait des répercussions négatives sur l’agriculture et les agriculteurs, puisque les superficies agricoles ne dépassent désormais pas 400 000 hectares sur 750 000 hectares , soit une diminution de 44 pour cent.

Le ministre Sadiki a ajouté que les précipitations moyennes de la saison agricole en cours ont jusqu’à présent atteint 77 mm, soit une baisse estimée à environ 44 pour cent par rapport à la même période de l’année dernière, qui a également connu une diminution des précipitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button