Après la décision de l’Algérie d’interdire la navigation depuis les ports marocains, l’ambassadeur américain visite le port de Tanger Med

HIBAPRESS-RABAT

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Maroc, Puneet Talwar, a visité le port de Tanger Med, quelques jours après que les autorités algériennes ont décidé d’empêcher l’entrée des marchandises en provenance des ports marocains, une décision qui a suscité des réactions internationales dénonçant le degré d’hostilité atteint par l’establishment militaire au pouvoir en Algérie.

L’ambassade américaine à Rabat écrit sur son compte sur le site « X » : « Ambassadeur Talwar : Le port Tanger Med est une porte d’entrée vers l’Afrique et au-delà pour de nombreuses entreprises américaines et internationales. « Il est formidable de constater par nous-mêmes à quel point les opérations portuaires efficaces et sûres facilitent le commerce et favorisent la prospérité. »

La visite de l’ambassadeur américain au Maroc dans cet édifice économique confirme le rôle que ce port est devenu dans le bassin méditerranéen en tant que centre de transbordement incontournable des flux mondiaux de marchandises et assure également des services maritimes reliant l’Asie, l’Europe, l’Afrique et les Amériques.

Il convient de noter que les autorités algériennes avaient adressé une lettre à l’Association professionnelle des banques et établissements financiers d’Algérie, adressée aux directeurs généraux des ports algériens, précisant que « dans le cadre des opérations de commerce extérieur, il a été décidé de rejeter toute processus de localisation des contrats de transport prévoyant une réexpédition ou un transit par les ports marocains. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button