L’Agence Nationale des Eaux et Forêts, la Fédération Européenne de Chasse à l’Arc, et l’Association des Organisateurs de Chasse et de Pêche Touristique unissent leurs efforts pour la promotion de la chasse à l’arc au Maroc : Signature d’une Convention .

HIBAPRESS-RABAT

Une convention de partenariat visant le développement de la chasse à l’arc au Maroc a été signée en fin de semaine au siège de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF). La convention vise à mettre en place un partenariat novateur entre l’Association des Organisateurs de Chasse et de Pêche Touristique et la Fédération Européenne de chasse à l’arc (European Bowhunting Federation) sous l’égide de l’ANEF, en vue de structurer et de promouvoir la chasse à l’arc, un produit nouveau qui s’ajoute à l’offre touristique au Maroc.

La collaboration attendue entre les trois parties vise à mettre en synergie les efforts et l’expertise nécessaires à l’accession de ce type de chasse ainsi qu’au renforcement des échanges dans ce domaine.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie « Forêts du Maroc 2020-2030 », témoigne de l’engagement de notre pays dans la préservation de ses ressources naturelles. En effet, le développement de niches à forte valeur ajoutée, telles que la chasse à l’arc ou la chasse au mouflon, introduite il y a deux ans, contribue à la promotion d’un tourisme durable dans une démarche de valorisation cynégétique durable des ressources fauniques. Le développement de ces activités  de loisir, respectueuses de la nature et de l’environnement, s’inscrit parfaitement dans la démarche de l’ANEF visant un Maroc durable et respectueux de son patrimoine naturel.

La collaboration les organisateurs de chasse touristiques, la Fédération Européenne de chasse à l’arc et les autorités marocaines, ouvre de nouvelles perspectives pour une expérience singulière pour les amateurs de la chasse à l’arc. Il y a lieu de rappeler que notre pays compte plus de 70.000 chasseurs actifs.

Cette convention de partenariat contribuera également à faire du Maroc, en raison de sa proximité géographique avec l’Europe, une destination de choix aux 50.000 chasseurs à l’arc actifs (archers cynégètes) que comptent les 29 pays affiliés à la Fédération Européenne de chasse à l’arc, ce qui ne manquera pas de générer des retombées socio-économiques pour les territoires concernés.

La convention de partenariat prévoit un ensemble d’actions destinées à encadrer cette forme de chasse et à renforcer les capacités de ses adeptes de manière à assurer les normes éthiques, environnementales et sécuritaires. Elle s’inscrit également dans une démarche de sensibilisation, visant à promouvoir la conservation et la valorisation des espèces.

L’Agence Nationale des Eaux et Forêts compte à travers cette convention contribuer au renforcement du positionnement du Maroc en tant que destination écotouristique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button