N’en déplaise à l’algérie: Le Maroc a été choisi par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique pour présider dès 2024 le Comité Directeur du Réseau Mondial de Sûreté et de Sécurité Nucléaires pour les trois prochaines années

HIBAPRESS-RABAT- AMSSNuR

Au moment ou l’algérie et les algériens se compliquent encore la vie, montrant qu’ils sont encore dans le plus bas mental et pensée dans le monde, restant encore et toujours au niveau de la bassesse surtout en sortant dans les rues pour célébrer la défaite du Maroc à la CAN de Côte-d’Ivoire le Maroc, lui, progresse mondialement au point d’atteindre les sommets de l’action atomique en s’y intégrant avec fierté et honneur appuyé par les grandes nations du nucléaire.

Et parce que le Maroc sait relever les grands défis, il est aujourd’hui choisi par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) pour présider dès 2024 le Comité Directeur du Réseau mondial de Sûreté et de Sécurité Nucléaires (GNSSN) pour les trois prochaines années

Ce réseau de l’AIEA permet à ses membres d’échanger des connaissances et des services en matière de sécurité et de sûreté nucléaires en vue de parvenir à un haut niveau de sûreté et de sécurité nucléaires dans le monde.

Le GNSSN, réseau de connaissances, s’inscrit dans une méthodologie intégrée de l’AIEA en matière de renforcement des capacités, et contribue à améliorer la coopération et le dialogue à l’échelle internationale dans le domaine de la sûreté et la sécurité nucléaires, ainsi qu’à harmoniser les méthodes nationales de gestion des connaissances en matière de sûreté nucléaire.

Ses principaux membres sont des fournisseurs d’informations et des opérateurs de réseaux régionaux (Asie, Afrique, Moyen Orient, Europe, Amérique Latine).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button