Signature d’une convention-cadre de partenariat visant à mutualiser les efforts liés au déploiement des solutions de Dossier Médical Partagé et de Feuille de Soins Electronique dans les établissements de santé et les cabinets médicaux

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUÉ

Le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale Pr. Khalid Ait Taleb a présidé en compagnie de Mme. Ghita Mezzour Ministre Déléguée Chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, M. Hassan Boubrik Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et M. Mohammed Drissi Melyani Directeur Général de l’Agence de Développement du Digital, la signature d’une convention-cadre de partenariat visant à mutualiser les efforts liés au déploiement des solutions de Dossier Médical Partagé et de Feuille de Soins Electronique dans les établissements de santé et les cabinets médicaux, le 2 février 2024 à Rabat.

Cette initiative s’inscrit dans la dynamique de réforme et de restructuration du système national de santé, initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, visant à assurer une mise en œuvre adéquate des chantiers de la protection sociale et de la couverture sanitaire. En conformité avec la loi n° 06.22 relative au système de la santé, la convention s’aligne particulièrement sur le quatrième pilier concernant la digitalisation du secteur de la santé. À travers la création d’un système d’information intégré pour collecter, traiter et exploiter toutes les informations de base liées au système de santé.

Cet accord vise à définir le cadre du partenariat et de la coopération entre les parties signataires, la simplification du suivi médical, la coordination des traitements entre les professionnels de santé, la facilitation des procédures de remboursement des frais de soins médicaux pour les patients. Par le biais de la création d’une interface unifiée pour la compatibilité et l’interfaçage des solutions de Dossier Médical Partagé et de Feuille de Soins Electronique au niveau national, tout en veillant à les connecter aux systèmes d’informations des établissements de santé publics et privés. Ainsi que ceux liés aux professionnels de santé du secteur privé; outre l’utilisation de ces solutions par les patients et les professionnels de santé par des applications ou portails dédiés, elle s’inscrit également dans le cadre de l’accompagnement par le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration et l’Agence de Développement du Digital pour la digitalisation des différents secteurs.

Les solutions déployées visent à améliorer l’expérience des patients et des professionnels de santé en les plaçant au centre des soins de santé, en offrant un accès transparent à leur dossier médical grâce au dossier médical partagé et en simplifiant la gestion des demandes de paiement grâce à la fiche de traitement électronique, ainsi que la réduction de la charge administrative pesant sur les professionnels de la santé afin d’obtenir une prise en charge médical plus efficace.

Ces solutions visent également à améliorer la qualité de la prise en charge et les soins de santé en établissant un système de coordination des soins idéal qui facilite l’accès des professionnels de la santé aux informations médicales complètes des patients, réduisant ainsi le risque d’erreurs médicales et améliorant la précision du diagnostic, ainsi que réduire et simplifier les démarches administratives pour les patients et les professionnels de santé, et permettre aux patients d’accéder à leurs données médicales.

Il est à noter que toutes les parties signataires de cette convention de partenariat se sont engagées, chacune dans son domaine de compétence, à coopérer efficacement et à partager de manière proactive les informations de base avec toutes les parties, en plus de l’engagement à coordonner la coopération collective pour construire conjointement des solutions, afin d’assurer une coordination fluide, efficace et cohérente, bénéficiant aux patients, aux professionnels de la santé et à l’ensemble du système de santé digital, ainsi que de fournir des modalités optimales pour la mise en œuvre de toutes les dispositions du présent accord, et de communiquer de manière coordonnée et conjointe pour informer, sensibiliser et impliquer les principaux acteurs du système de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button