Convention de partenariat pour la mise en place d’un laboratoire digital (Digital Lab), destiné aux différentes composantes du secteur de l’éducation

HIBAPRESS-RABAT-COMMUNIQUE

Une convention a été paraphée, à Rabat, par le ministère de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports, le ministère délégué chargé de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, le ministère délégué chargé du Budget et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) pour la mise en place d’un Digital Lab pour le secteur de l’Education Nationale. Objectif : améliorer la qualité de l’apprentissage et le rendement des établissements d’enseignement.

À l’occasion de la signature de cette convention, le ministre Chakib Benmoussa a affirmé que la mise en place de ce laboratoire est «un précédent dans l’histoire de l’administration publique au Maroc», étant le premier du genre dans une institution gouvernementale, précisant que la nouvelle structure s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de transformation numérique «Maroc Digital 2030», pilotée par le ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration.

Le Digital Lab est une plateforme de réflexion permettant de renforcer l’implication des partenaires en vue de développer des solutions numériques de base qui répondent aux besoins de la concrétisation de la réforme, tout en contribuant à consolider la culture de la transformation numérique, notamment dans les domaines de l’Education et de la Formation, d’investir le potentiel offert par les technologies numériques en tant que catalyseur du développement.

Cette plateforme permettra le développement de solutions numériques pour le professeur afin de l’aider dans le processus de l’enseignement et le suivi des progrès individuels de chaque élève, outre des solutions pour l’élève en fournissant des contenus à des fins d’autocorrection et de révision personnelle. Il est également question de fournir des solutions pour faciliter la gestion des établissements, simplifier l’administration scolaire et améliorer la qualité, en plus de solutions pour la gouvernance en renforçant et en accélérant le développement du système informatique du ministère.

De son côté, la ministre déléguée chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration Ghita Mezzour a considéré que cette convention constitue un pas positif pour promouvoir la transformation numérique au sein du système d’Education et de Formation et améliorer ses performances, tout en associant les startups dans la réalisation des objectifs de la feuille de route 2022-2026.

D’autre part, le Directeur Général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) Khalid Safir a fait savoir que la Caisse va œuvrer, à travers cette convention, à développer des mécanismes de financement pour l’incubation et l’accompagnement des startups marocaines, ainsi que pour faciliter leur accès au marché et fournir un environnement technologique compétitif, notamment en faveur des jeunes.

Le laboratoire numérique Digital Lab est une plateforme de développement de solutions numériques axées sur l’aspect pédagogique, l’amélioration de l’apprentissage, la lutte contre l’abandon scolaire et l’orientation des efforts de recherche dans le domaine numérique et des solutions innovantes pour l’élève, l’enseignant et l’institution.

Cette structure a également pour objectifs de développer les systèmes d’information du ministère de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports, et d’encourager la recherche et l’innovation grâce à l’apport des compétences émergentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button