La promotion du gaz anesthésique « peroxyde d’azote » a donné lieu à 5 arrestations à Casablanca et Marrakech.

HIBAPRESS-RABAT

Des éléments de la Police Judiciaire des villes de Casablanca et de Marrakech ont arrêté 5 personnes, dont un citoyen arabe, soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire de détention et de promotion de 150 400 conteneurs de gaz « protoxyde d’azote », soupçonnés d’être utilisés en anesthésie en dehors du cadre de son utilisation initiale.

Un Communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale indique que, sur la base de données précises fournies par la Direction Générale de la Surveillance Nationale du Territoire, les suspects ont été arrêtés lors d’interventions sécuritaires simultanées à Casablanca, Marrakech et leurs banlieues.

Les suspects ont fait l’objet d’une enquête judiciaire, menée sous la supervision du Parquet compétent, afin de déterminer les extensions restantes de cette activité criminelle au niveau national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button