Coup dur pour le polisario: L’UE et l’accord agricole avec le Maroc: stabilité et développement du partenariat économique global du Sahara Marocain

HIBAPRESS-RABAT-MAP

L’Union Européenne a réaffirmé, dans son rapport 2023, l’impact socio-économique positif de l’accord agricole avec le Maroc et le plein bénéfice de la population des Provinces du Sud du Royaume des dispositions de cet accord.

La publication de ce rapport annuel, par les services de la Commission Européenne et du Service Européen de l’Action Extérieure (SEAE), intervient au lendemain du revers infligé par l’Avocate générale près la Cour de Justice de l’UE, qui a ôté au ‘’polisario’’ toute représentativité et réaffirmé la pertinence de l’accord agricole entre Rabat et Bruxelles.

Le rapport, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord sous forme d’échange de lettres, modifiant les Protocoles 1 et 4 de l’Accord d’association Maroc-UE, entré en vigueur le 19 juillet 2019, communément appelé ‘’Accord agricole’’, poursuit, à l’instar des années précédentes, sa tonalité positive, en détaillant point par point les multiples aspects des bénéficies qu’apporte cet accord à la population des Provinces du Sud du Royaume.

Doublement pertinent, le rapport reflète, d’une part, la qualité du Partenariat entre le Maroc et l’Union Européenne, et témoigne de la mise en œuvre satisfaisante de l’Accord agricole, notamment grâce aux outils de dialogue et d’échange d’informations existants entre les deux parties et déconstruit, de l’autre, et pour la cinquième fois consécutive, la propagande nourrie par l’Algérie et les séparatistes pour tenter de remettre en question la légalité des Accords entre le Maroc et l’UE.

Données chiffrées à l’appui, le document confirme les retombées positives de cet Accord sur le développement socio-économique des Régions du Sahara Marocain, en termes de croissance économique, de production et d’exportation des produits agricoles et de la pêche, de création d’emplois et d’investissements.

En effet, détaille le rapport, en 2022, 203.000 tonnes de produits originaires des Provinces du Sud du Royaume ont été exportées vers l’UE contre environ 100.000 tonnes avant l’application de l’accord. La valeur des exportations originaires des Provinces du Sud vers l’UE s’est élevée à 590 Millions d’Euros (6,410 Milliards de DH).

S’agissant de la Question Nationale, le rapport fait sienne la demande insistante du Conseil de Sécurité d’un enregistrement des populations séquestrées à Tindouf en Algérie et de l’importance de prendre toutes les mesures nécessaires à cet effet. Il rappelle le soutien résolu de l’UE à l’Envoyé personnel du Secrétaire Général de l’ONU, Staffan De Mistura, et au processus des Nations Unies, tout en se tenant prête à contribuer au renforcement de la coopération régionale.

À travers ce rapport, qui sonne comme une fin de non-recevoir à l’adresse de l’Algérie, l’Union Européenne atteste en effet de son engagement d’assurer la continuité de la relation commerciale avec le Maroc et illustre, de nouveau, l’engagement des institutions européennes en faveur de la stabilité et du développement du partenariat économique global, stratégique et de longue date avec le Maroc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button