L’UEFA indemnise des supporters de Liverpool pour le chaos de la finale de 2022

Hibapress

L’UEFA a annoncé vendredi avoir conclu un accord « complet et définitif » avec des supporters de Liverpool, qui réclamaient des indemnisations, pour les blessures physiques et mentales subies lors de la finale de la Ligue des champions 2022 à Paris.

L’accord concerne un total de 1.450 plaignants qui étaient représentés dans un procès par le cabinet d’avocats international Pogust Goodhead et le cabinet d’avocats de Liverpool Bingham Long.

Les détails financiers des indemnisations n’ont pas été dévoilés par l’instance, mais ils viendront s’ajouter au remboursement des billets que s’était engagée à effectuer l’UEFA il y a un an, après un rapport indépendant accablant, qui avait conclu de sa « responsabilité principale » dans les graves incidents survenus. « Les deux parties ont accepté les termes de cet accord », a assuré l’UEFA, se disant « heureuse d’être parvenue à une position commune qui, nous l’espérons, permettra aux supporters de tourner la page ».

Le 28 mai 2022, les supporters ont été enfermés et aspergés de gaz lacrymogène à l’extérieur du Stade de France, alors que le coup d’envoi a été retardé de 36 minutes. L’UEFA et les autorités françaises ont d’abord accusé les supporters sans billet d’être à l’origine des événements survenus à l’extérieur du stade. Or, le rapport, commandé par l’UEFA après les incidents, indique qu’il n’y a « aucune preuve » pour étayer ces allégations « répréhensibles ».

Il ajoute qu’ »il est remarquable que personne n’ait perdu la vie » et que l’action collective des supporters de Liverpool a « probablement contribué » à éviter « des blessures plus graves et des décès » à l’extérieur du stade.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button