Le Chef du gouvernement reçoit une délégation de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc dans le cadre du nouveau round de dialogue social

Le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch a poursuivi ce mercredi 27 mars 2024 à Rabat, les rencontres dans le cadre du nouveau round de dialogue social, et recevant une délégation de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), conduite par le secrétaire général de la centrale, M. Enaam Mayara, en présence de la ministre de l’Economie et des Finances ; du ministre de l’Inclusion Economique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences ; du ministre délégué auprès de la ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget ; du ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement et de la ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative

Le nouveau round de dialogue social, qui examine les revendications légitimes des travailleurs, consacre l’attachement du gouvernement à l’action commune et responsable aux côtés de ses partenaires sociaux et économiques, et ce dans le cadre de l’institutionnalisation du dialogue social érigé par le gouvernement en option stratégique, en application de la vision éclairée de SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste.

Le Chef du gouvernement a mis l’accent au cours de cette rencontre, sur la centralité de la famille et de la classe ouvrière dans les mesures gouvernementales, relevant que le gouvernement a pu procéder à des revalorisations salariales au profit de larges couches de travailleurs dans le cadre du dialogue social sectoriel, tout en procédant à l’augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG ) et à l’augmentation des salaires dans le secteur agricole (SMAG).

Lors du débat, qui a été marqué par un esprit de responsabilité, M. Aziz Akhannouch a assuré que les acquis réalisés au cours de ce mandat gouvernemental, illustrent la volonté sincère et le courage politique dont fait preuve le gouvernement pour répondre aux aspirations des travailleurs, tout comme ils témoignent de la force de proposition constructive des centrales syndicales.

Le nouveau round de dialogue social a été lancé mardi par une rencontre entre le Chef du gouvernement et une délégation de l’Union Marocaine du Travail (UMT), et se poursuivra par des rencontres avec des délégations de la Confédération Démocratique du travail (CDT) et de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button