La souffrance des italo-marocains face au problème du remplacement des permis de conduire arrive au Parlement

Hind Al-Ratal Bennani, membre du Groupe parlementaire pour la justice et le développement, a évoqué les souffrances de la communauté marocaine résidant en Italie face au problème du remplacement du nouveau permis de conduire marocain biométrique approuvé en 2020 par son homologue italien.

Dans une question écrite qu'elle a adressée au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Bennani Raltal a expliqué que l'ancienne version du permis de conduire était facilement remplacée, soulignant que lorsque les autorités italiennes se sont renseignées sur cette question, la réponse c'est qu'ils attendaient de l'ambassade du Maroc des documents sur la nouvelle version et le renouvellement de l'accord, les anciens qui sont toujours pris en charge.

Au vu de ces données, le parlementaire a appelé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger à révéler les démarches qu'il entreprendra pour renouveler l'ancien accord sur le nouveau permis de conduire.

Ces formulaires sont toujours sur la table et créent des souffrances pour les Marocains d'Italie, ce qui les a poussés à organiser des manifestations devant le siège de l'ambassade du Maroc dans la capitale italienne.

Il a alors été demandé l'intervention urgente des autorités marocaines pour résoudre le problème qui menace les droits sociaux et économiques d'un grand nombre de membres de la communauté, protégés par la constitution marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button