Des Marocains bloqués à Ceuta occupée sans passeport

Des centaines de Marocains se sont retrouvés bloqués à Ceuta occupée depuis l'annonce de la fermeture des frontières terrestres entre les parties marocaine et espagnole et l'imposition d'un visa à l'arrivée après la délivrance du passeport marocain par les autorités des deux provinces de Tétouan et M. 'diq-Fnideq suffisait à son objectif et permettait à son détenteur d'entrer dans la frontière occupée.

Après la décision des autorités d'empêcher ces Marocains d'entrer à Ceuta, des centaines de personnes se sont retrouvées bloquées là-bas avec des passeports expirés, car la ville de Ceuta et ses résidents marocains suivent la préfecture de Fnideq pour compléter les passeports et tous les documents administratifs, ce qui a permis de remplir les conditions requises. Les objectifs de cette catégorie de citoyens sont plus compliqués, car ils ne peuvent pas entrer dans la ville, ils ne pourront plus quitter le territoire national ni se rendre à Algésiras, où se trouve le Consulat Général du Royaume.

Les Marocains résidant à Ceuta ont appelé les autorités marocaines à intervenir soit en leur délivrant des permis temporaires afin qu'ils puissent bénéficier du traitement de leur passeport à Fnideq et ensuite retourner à Ceuta occupée, où ils résident depuis des années, soit en coordination avec les Espagnols. autorités afin de leur permettre de traverser le détroit de Gibraltar en direction du consulat du Maroc situé à Algésiras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button