La création d’un nouveau pipeline relie la station d’importation de gaz à Nador à l’oléoduc européen du Maghreb.

Un protocole d’accord stratégique a été signé entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère de l’Équipement et de l’Eau, et le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, pour lancer la cartographie de l’infrastructure gazière.

Le protocole inclura également cinq institutions et entreprises publiques, à savoir l’Agence nationale des ports, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, l’Office national des hydrocarbures et des mines, ainsi que la société Nador Ouest Méditerranée et la Société nationale des autoroutes du Maroc.

Ce programme vise à fournir au Royaume plusieurs points d’importation de gaz naturel liquéfié, ainsi qu’une infrastructure de stockage et de transport de gaz naturel. Il comprendra également le soutien des pipelines reliant les bassins de production de gaz local aux consommateurs, ainsi que le développement d’une station d’importation de gaz naturel liquéfié au port de Nador Ouest Méditerranée et la construction d’un nouveau pipeline reliant la station au pipeline maghrébin européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button