France : Lourde sanction contre un photographe Marocain reconnu coupable du viol de 15 femmes

HIBAPRESS-RABAT

Le tribunal correctionnel de la capitale française, Paris, a condamné Salim Berrada, connu sous le nom de « violeur de Tinder », à 18 ans de prison.

L’accusé, un ancien photographe marocain de 38 ans, a été reconnu coupable de 12 viols et de trois agressions sexuelles.

Le juge a lu un à un les noms des victimes. Il a également souligné que les incidents commis entre 2014 et 2016, pour lesquels Barrada risquait jusqu’à 20 ans de prison, concernaient « des jeunes femmes et même des jeunes filles ». Berrada les a attirés chez lui grâce à des messages en ligne leur proposant de participer à des séances photo.

Par ailleurs, le juge a souligné « l’importance certaine du préjudice » infligé aux victimes et le « changement important auquel elles ont été confrontées sur le plan personnel et professionnel » qui se poursuit encore aujourd’hui.

Il a également expliqué que Salim Berrada avait été accusé d’actes similaires commis immédiatement après sa libération dans cette affaire en 2019, après deux ans et demi de détention provisoire. Il est à noter que l’arrêt est annexé à une décision qui l’oblige à quitter définitivement le territoire français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button