Le CESE et la CGEM conjuguent leurs forces pour promouvoir la réflexion et le dialogue en faveur du développement socio-économique

HIBAPRESS-RABAT

M.Ahmed Reda CHAMI, Président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) et M. Chakib ALJ, Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ont procédé, aujourd’hui à la signature d’une convention de partenariat entre les deux institutions.

Cet accord vient matérialiser la volonté et l’engagement du CESE et de la CGEM à travailler ensemble, via l’échange d’expertise et la promotion de la réflexion commune et du dialogue, sur des sujets liés au développement socio-économique de notre pays, tels que la durabilité, l’intégration de l’informel, la législation du travail, le développement du capital humain, la digitalisation, le développement des territoires, ou encore la promotion de la participation économique des femmes.

Ce partenariat survient à un moment où toutes les forces vives du Royaume doivent réfléchir ensemble aux moyens d’opérationnaliser les leviers capables de donner une impulsion nouvelle à la croissanceéconomique de notre pays et à la création d’emplois de qualité. Il vise, notamment à prendre en considération l’avis des acteurs du secteur privé, pour élaborer et présenter des clés de lecture et émettre des recommandations opérationnelles pour accélérer davantage la dynamique d’investissement et saisir les opportunités qui se présentent au Maroc, à horizon 2030.

Dans le cadre de leur collaboration, le CESE et la CGEM prévoient ainsi le partage de leurs publications respectives, l’organisation régulière de rencontres thématiques et d’espaces de dialogue sur tous les territoires et la réalisation de travaux de réflexion communs.

La cérémonie de signature a également été marquée par un atelier citoyen consacré à la thématique « Pour une économie circulaire des équipements électriques et électroniques : du déchet à la ressource  » qui a connu la participation de plusieurs contributeurs des deux institutions. Cette thématique, portée en auto-saisine par le CESE, fera l’objet d’un avis publié par le Conseil.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button