200 lunettes de vision nocturne aux gardes-frontières marocains par l’Espagne: polémique en Espagne

HIBAPRESS-RABAT

Un contrat pour la livraison de 200 lunettes de vision nocturne aux gardes-frontières marocains par l’Espagne a suscité la polémique dans les colonnes de la presse ibérique : la Garde civile aurait demandé, sans l’obtenir, le même équipement destiné à surveiller l’immigration et le trafic de drogue en le Détroit de Gibraltar.

Selon les données publiées le 16 février sur le portail espagnol des marchés publics, le contrat est géré par la Fondation Internationale et Ibéro-américaine pour l’Administration des Politiques Publiques (FIIAPP) et est destiné au ministère marocain de l’Intérieur dans le cadre du projet « Appui à l’intégration de la gestion des frontières et des migrations au Maroc ». Celui-ci comprend « une garantie technique, un service de formation et une livraison au Maroc ».

Les médias espagnols font valoir que cette allocation accordée par Madrid aux fonds européens a été accélérée par la Moncloa pour « que tout est prêt avant la visite de Sánchez à Rabat en février dernier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button