L’Espagne : Accord préliminaire pour régulariser la situation légale d’environ un demi-million de migrants

 

Le Parlement espagnol a accepté de discuter d’une initiative visant à légaliser la situation de tous les migrants vivant dans le pays de manière irrégulière et permettant aux non-inscrits de « sortir de la clandestinité et de l’absence de droits ».

L’initiative en question, lancée par une organisation de défense des migrants irréguliers il y a environ 3 ans, a été signée par plus de 600 000 personnes et a obtenu le soutien de près de 900 associations.

L’initiative appelle à la mise en place de mécanismes permettant aux migrants vivant en Espagne sans documents de sortir de la clandestinité et de l’absence de droits.

Les estimations les plus récentes révèlent qu’entre 390 000 et 470 000 personnes se trouvent dans une situation irrégulière en Espagne, dont un tiers sont des mineurs.

Elle ajoute que les critères d’obtention d’un permis de séjour sont « très restrictifs » et que les procédures sont « lentes et bureaucratiques ».

À cet égard, les partisans de l’initiative ont souligné que des politiques de régularisation collective ont été mises en œuvre à plusieurs reprises au cours des dernières décennies dans l’Union européenne, y compris en Espagne.

Ils ont également ajouté que la situation actuelle nuit aux « droits fondamentaux » des migrants irréguliers qui ne paient pas d’impôts, entraînant également une « perte économique et financière importante » pour l’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button