Province de Safi : Le Centre d’hémodialyse à “Had Hrrara”, un apport considérable de l’INDH aux insuffisants rénaux

Hibapress / MAP

Depuis son lancement officiel en 2005, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) ne cesse de placer l’amélioration des indicateurs de santé de l’ensemble des couches sociales ciblées aussi bien à l’échelle nationale comme au niveau de la province de Safi, au cœur de ses priorités comme c’est le cas, pour les patients souffrant d’insuffisance rénale.

C’est ainsi qu’au niveau de la province de Safi, l’Initiative, dans le cadre de sa 3è Phase, s’est amplement engagée à atténuer les souffrances des insuffisants rénaux, en veillant en permanence à leur permettre un meilleur accès à des soins de santé de qualité, à éponger les listes d’attente et à diminuer la pression exercée sur d’autres structures de santé et ce, en mettant en place des Centres d’hémodialyse ultramodernes, même dans les zones rurales, tout en les dotant des équipements médicaux de dernière génération.

L’une des illustrations éclatantes de cet engagement sans faille de l’INDH en faveur de cette catégorie de patients en est le Centre d’hémodialyse Had Hrrara inscrit dans le cadre du programme “Accompagnement des personnes en situation de précarité” et dont, la gestion a été confiée à l’Association de Soutien aux Malades Insuffisants Rénaux à Safi (ASMIR).

D’un coût global de 5,60 millions de DH financés en intégralité par l’Initiative, ce projet se décline en la construction, l’équipement, et la gestion et l’encadrement, tandis que la commune territoriale Hrrara s’est chargée d’offrir le lot de terrain et de supporter les frais du raccordement de cette structure de santé aux réseaux d’eau et d’électricité.

Quant à la Délégation provinciale de la Santé de Safi, elle s’est engagée à mettre à la disposition de ce Centre, les cadres médicaux et paramédicaux nécessaires, à doter cette structure de santé des médicaments et outils médicaux nécessaires, et à assurer le suivi et l’encadrement de l’association chargée de la gestion de ce Centre.

Ce Centre qui a ouvert ses portes en août 2023, comprend plusieurs dépendances, dont un espace d’attente, une Salle de traitement, une Salle d’urgence, une Salle d’eau, une pharmacie, des dépendances administratives, des Salles dédiées au personnel soignant, une cuisine, et un Dépôt entre autres.

Selon les données de la Division de l’Action Sociale (DAS) relevant de la province de Safi, durant la période 2019- 2023, il a été procédé dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain, à la construction, l’aménagement, l’équipement et à la gestion de trois Centres d’hémodialyse au niveau de la commune de Safi plus précisément à l’Hôpital Mohammed V, et dans les communes territoriales de Hrrara et de Jamaa Shaim.

Ces projets ont nécessité la mobilisation d’une enveloppe budgétaire totale de l’ordre de 14,47 millions de DH, dont 12,38 millions de DH à la charge de l’Initiative, consacrés à la réalisation des études techniques et architecturales et les travaux de construction, d’aménagement et d’équipement.

Un montant de deux millions de DH a été alloué par certains bienfaiteurs pour contribuer à l’équipement de ces Centres, ajoute-t-on de même de source.

Dans une déclaration à la MAP, Abderrahim Habbaba, Chef de la Division de l’Action Sociale (DAS) relevant de la préfecture de la province de Safi, a rappelé que le Centre d’Hémodialyse de Had Hrrara qui a été programmé par le Comité Provincial de Développement Humain (CPDH) vise à porter de l’aide et à rapprocher les soins médicaux de cette catégorie sociale issues de milieux défavorisés en milieu rural et surtout, à éponger les listes d’attente notamment, durant la période liée à la crise sanitaire de la Covid-19.

“Ce genre de Centres a permis de faire face à plusieurs difficultés tout en permettant aux patients de bénéficier de leurs séances d’hémodialyse à titre gratuit”, s’est-il félicité.

Dans une déclaration similaire, Rachid Aboussibaa, président de l’ASMIR a loué l’importance de ce Centre crée dans le cadre de l’INDH, rappelant que durant la période de la Covid-19, il le problème de déplacement des patients pour aller se soigner à Safi s’est imposé de tout son poids, d’où l’initiative des autorités provinciales de créer de nouveaux Centres d’hémodialyse au niveau de certaines communes de la province, dans le but d’atténuer les souffrances des insuffisants rénaux.

C’est dans ce sens, qu’il a été procédé à la création en 2021, d’un Centre à la commune de Jamaa Shaim et le lancement en 2023, du Centre d’hémodialyse de Had Hrrara, alors qu’un autre Centre est en cours de réalisation à Sebt Guezzoula, a-t-il enchaîné, notant que ce Centre dispose d’une capacité de 19 lits (chaque lit peut accueillir jusqu’à 5 patients à raison de 5 séances par semaine).

Le nombre de patients bénéficiant des prestations médicales de ce Centre s’élève actuellement à 12, alors que cette structure de santé est dotée des derniers équipements d’hémodialyse, a-t-il ajouté, faisant part de la grande satisfaction des patients des prestations médicales offertes par ce Centre.

En guise de conclusion, il a émis le vœu de voir ce genre d’initiative se multiplier au niveau de plusieurs autres villes du Royaume compte tenu de l’importance de ces Centres en termes de couverture médicale et d’amélioration de la qualité des soins prodigués aux patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button