Congrès mondial de psychiatrie dynamique, du 16 au 20 avril à Marrakech

Hibapress

Un Congrès international sous le thème « Défis sociaux – Responsabilité partagée en psychiatrie et psychothérapie » se tiendra, du 16 au 20 avril à Marrakech, à l’initiative de la Société Marocaine de Psychiatrie Dynamique.

« Ainsi, la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech accueillera les grandes pontes de la psychiatrie mondiale », ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.

Ce Congrès vise à intégrer les problèmes sociaux mondiaux tels que la crise climatique et les pandémies, et à promouvoir la recherche interdisciplinaire.

Cité dans le communiqué, le Professeur Nikolaj G. Neznanov, président de la Société Mondiale de Psychiatrie Dynamique (WADP), qui participera à ce Congrès, a indiqué qu’Il est important d’avoir une approche holistique de la psychiatrie dynamique pour comprendre la santé mentale.

Pr Neznanov n’a pas manqué de saluer vivement l’évolution des idées et des concepts notamment à travers la publication d’articles sur l’expérience vécue de la psychose par la WADP, ajoute la même source.

Il a souligné l’émergence d’un nouveau paradigme à savoir l’écosystème de la santé, appelant à une approche multi- parties prenantes pour résoudre les défis sociaux, qui sont parfois à l’origine de problèmes mentaux.

Malgré les progrès, certains problèmes persistent, tel que la stigmatisation, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur la nécessité de combiner les efforts pour y faire face.

Pour sa part, le Professeur Maria Ammon, Secrétaire Générale de la WADP, a salué hautement la tenue de ce Congrès international qui verra la participation de spécialistes internationaux de la psychiatrie sociale.

Le Professeur Ammon a mis en évidence l’importance de comprendre les processus des conflits et de trouver des solutions, tout en s’engageant à éviter les solutions simplistes de « bouc émissaire » et à intégrer la notion de la responsabilité collective et partagée.

« Les contributions des sciences humaines sont fortement attendues pour aider à résoudre les défis sociaux pour le bien-être des patients », a précisé, de son côté, Dr Hachem Tyal, président de la Société Marocaine de Psychiatrie Dynamique et l’un des initiateurs de l’organisation au Maroc de ce Congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button