Inoubliable! Il a marqué 04 buts en un seul match en coupe du monde 66: la légende « Eusébio »

HIBAPRESS-RABAT-FIFA
Portugal – RDP Corée | Quarts de finale | Coupe du Monde de la FIFA, Angleterre 1966™ | Résumé vidéo
Regardez les moments forts du match Portugal – RDP Corée joué à Goodison Park, à Liverpool, le samedi 23 juillet 1966.

Portugal 5-3 RDP Corée

Angleterre 1966 | Quarts de finale Stade : Goodison Park, Liverpool Affluence : 40 248 spectateurs Buteurs : Eusébio (27′, 43′ sp, 56′, 59′ sp) et Winter (76′) pour le Portugal ; Pak Seung-zin (1′), Li Dong-woon (22′) et Yang Seung-kook (25′) pour la RDP Corée.


Les compositions:

le Portugal

José Pereira – Morais, Alexandre Baptista, Vicente – Hilário, Jaime Graça – Mário Coluna, José Augusto, Eusébio, José Torres, António Simões. Sélectionneur : Otto Glória

RDP Corée

Li Chan-myung – Lim Zoong-sun, Shin Yung-kyoo, Ha Jung-won – Oh Yoon-kyung, Pak Seung-zin – Im Seung-hwi, Han Bong-zin, Pak Doo-ik, Li Dong-woon, Yang Seung-kook.

Sélectionneur : Myung Rye-hyun


Le contexte

Alors qu’il participait à la première Coupe du Monde de son histoire, le Portugal s’est imposé sur la scène mondiale de manière fulgurante en 1966. En phase de groupes, en battant notamment la Hongrie (3-1), médaillée d’or aux Jeux Olympiques de 1964, et le tenant du titre brésilien (3-1), les Portugais ont rejoint la phase à élimination directe forts d’un bilan de 100 % de victoires (ils l’ont aussi emporté 3-0 contre la Bulgarie). L’équipe du sélectionneur Otto Glória possédait alors en Eusébio l’un des plus grands joueurs de la planète et était considéré comme un candidat potentiel au titre.

Portugal – Brésil | Coupe du Monde de la FIFA, Angleterre 1966™ | Correspond aux classiques
Regardez les moments forts des meilleurs matchs de l’histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™.
La RDP Corée a également fait ses débuts sur la scène mondiale. Battue par l’Union soviétique lors de son premier match (3-0), elle s’est rattrapée dans la foulée en glanant un bon match nul 1-1 face au Chili. Dans l’obligation de gagner contre l’Italie pour avoir une chance de se qualifier pour la phase à élimination directe, les Nord-Coréens ont alors réalisé une performance historique qui a déclenché une véritable onde de choc dans le tournoi. Pak Doo-ik a en effet marqué l’unique mais du match pour le camp asiatique, propulsant sa sélection en quarts de finale au détriment des Azzurri.
RDP Corée – Italie | Phases de groupes | Coupe du Monde de la FIFA, Angleterre 1966™ | Résumé vidéo
Regardez les moments forts du match entre la RDP Corée et l’Italie joué à Ayresome Park, Middlesbrough le 19/07/1966 à 21h.Face-à-face avant ce match

Ce rendez-vous était la première confrontation entre les deux sélections.


Le match

Après avoir créé l’une des plus grandes surprises de l’histoire de la Coupe du Monde contre l’Italie, la RDP Corée semblait bien partie pour remporter une nouvelle victoire éclatante puisqu’en quart de finale contre le Portugal, elle menait déjà 3 -0 après 25 minutes. Le Portugal était dans les cordes, mais il comptait un génie dans ses rangs : Eusébio. La star lusitanienne a rapidement réduit l’écart d’une frappe précise, avant d’inscrire une pénalité juste avant la mi-temps.

Au Goodison Park de Liverpool, le spectacle Eusébio ne faisait que commencer. Le Portugais a signé un triple en faisant admirer sa précision au tir, avant d’obtenir une pénalité au sortir d’une course électrisante qu’il a lui-même transformé. Grâce à son talisman, le Portugal a alors pris les commandes de la fête à la surprise générale, et la reprise de la tête à bout portant de José Augusto est venue sceller le résultat à dix minutes du terme. Le Portugal est revenu de l’enfer et le grand Eusébio a confirmé son statut de légende.

Entendu

« Je pense que tous les joueurs connaissent un moment spécial dans leur carrière. Pour moi, le fait d’avoir marqué quatre buts dans ce match a été un moment spécial. Je me souviens très bien de ce que [mon coéquipier] António Simões a dit lorsque nous étions menés 3-0 : ‘Tant que nous n’avons pas quatre buts de retard, nous avons encore une chance.’ Et il avait raison. » Eusébio, attaquant du Portugal

« Nous n’aimons pas défendre. L’attaque est notre meilleure défense. Nous ne savons pas comment jouer défensivement. » Otto Glória, sélectionneur du Portugal

« Ce qu’a réalisé Eusébio est l’une des meilleures prestations individuelles qui soit. » Bobby Charlton


Les statistiques

  • Eusébio a marqué neuf buts en Angleterre 1966 et a remporté le Soulier d’or. Ce total sur une même édition de la Coupe du Monde de la FIFA n’a été dépassé que par trois joueurs : Just Fontaine (13 buts à Suède 1958), Sándor Kocsis (11 buts à Suisse 1954) et Gerd Müller (10 buts à Mexique 1970).

*Le Portugal a fini par accrocher la troisième place du Mondial 1966, ce qui reste sa meilleure performance dans la compétition. Après avoir perdu contre l’Angleterre en demi-finale (2-1), les Lusitaniens ont pris le meilleur sur l’Union soviétique lors du match pour la troisième place (2-1).

Bon à savoir

  • L’étonnante victoire de la RDP Corée sur l’Italie à Middlesbrough a conquis les cœurs de beaucoup de supporters de la ville, à tel point qu’environ 3000 d’entre eux se sont rendus à Liverpool pour encourager la RDP Corée lors de son quart de finale contre le Portugal.

  • La popularité d’Eusébio est montée en flèche en Angleterre à la suite du Mondial et une sculpture de cire représentant la star portugaise est venue compléter la collection du musée Madame Tussauds de Londres.

  • Pak Doo-ik, le buteur de la RDP Corée contre l’Italie, est ensuite devenu le sélectionneur de son pays. Il a également été porteur de la flamme olympique lors de son passage à Pyongyang avant les Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

  • La RDP Corée a disputé deux fois la Coupe du Monde et, à chaque fois, elle a croisé la route du Portugal. Outre leur rencontre de 1966, les deux équipes se sont affrontées lors de la phase de groupes d’Afrique du Sud 2010 et le Portugal s’est largement imposé (7-0).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button